fermerEn poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour faciliter votre visite et nous permettre de réaliser des statistiques. En savoir plus
Partenaire olympique

Actualités des coachs

Football : le coach Didier Deschamps et la gestion de l’erreur

Le 15 juin 2017

Complicité entre Didier Deschamps et Hugo Lloris. © SIPA/AP Photo/Bob Edme

Le gardien Hugo Lloris a commis une erreur lourde de conséquences lors du match face à la Suède (1-2). Comment son coach Didier Deschamps a-t-il géré le problème ?

La bourde d’Hugo Lloris contre la Suède

On était dans les arrêts de jeu du match de qualification pour la Coupe du Monde 2018. Hugo Lloris a la réputation d’être un homme qui a la tête sur les épaules et son sang-froid a maintes fois sorti l’Équipe de France de situations difficiles. Didier Deschamps en a d’ailleurs fait son capitaine. Mais dans les ultimes secondes du match face à la Suède la semaine dernière, il a commis cette grossière erreur sur un dégagement, qui a permis aux Suédois de gagner le match et de compliquer la qualification de l’Équipe de France pour la Coupe du Monde l’année prochaine en Russie. Tous les grands gardiens ont commis un jour une telle erreur. Certains du reste ont eu beaucoup de mal à s’en remettre, comme l’Espagnol Luis Arconada lors de la finale de l’Euro en 1984 ou bien le goal français Lionel Letizi face à la Russie en mars 1998. Ce dernier avait lui aussi commis une énorme bourde qui lui avait certainement coûté sa sélection pour la Coupe du Monde. Pour permettre à son gardien de surmonter ce mauvais moment, Didier Deschamps a d’abord évité à Hugo Lloris de participer à la conférence de presse qui précède le match, mais il l’a titularisé pour le match du mardi 13 juin face à l’Angleterre au Stade de France.

La même technique pour les coachs Didier Deschamps et Guy Novès

Il est dans les habitudes du sélectionneur français de faire confiance à ses cadres sur la durée, même si ceux-ci connaissent des baisses de régime. Il sait que cette confiance qu’il leur donne lui reviendra un jour dans les moments importants. Beaucoup d’entraîneurs et de sélectionneurs procèdent ainsi lorsqu’ils sont confrontés à une grosse erreur commise par un joueur. Guy Novès n’avait pas agi autrement lorsque Clément Poitrenaud avait commis aussi une faute importante en finale de la Coupe d’Europe de rugby en 2004 face aux Wasps anglais, qui avait coûté dans les derniers instants la victoire au Stade Toulousain. Coach à l’époque, Guy Novès avait lui choisi au contraire d’envoyer son joueur immédiatement devant la presse juste après le match, afin que celui-ci assume et évacue tout de suite la bourde. Et derrière il l’avait soutenu et placé titulaire dès le match suivant. Didier Deschamps a fait exactement la même chose mardi face à l’Angleterre. Le public a d’ailleurs validé la décision du coach Didier Deschamps puisqu’il a scandé le nom du gardien français au début du match. Le gardien Hugo Lloris a certes pris deux buts mais il ne pouvait rien faire sur ces deux actions. Il a montré de la fébrilité sur ses dégagements au pied et l’on ne guérit pas aussi vite d’une telle mésaventure. Mais son coach a tout fait pour qu’il dépasse cet incident de carrière, et la victoire lui a été accordée.

Tags : , , , , ,

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

envoyer à un ami imprimer