fermerEn poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour faciliter votre visite et nous permettre de réaliser des statistiques. En savoir plus
Partenaire olympique

Actualités des coachs

Football : fallait-il que le coach Christian Gourcuff quitte Rennes ?

Le 9 novembre 2017

Gourcuff
Christian Gourcuff a été limogé du Stade Rennais. © BAZIZ CHIBANE/SIPA

Christian Gourcuff a été remercié par Olivier Létang, le nouveau président délégué du Stade Rennais. Sabri Lamouchi a été nommé à sa place. Est-ce une bonne idée ?

Le contexte du départ de Christian Gourcuff

Christian Gourcuff formait un véritable duo avec l’ancien président René Ruello. Ils travaillaient en pleine confiance et ce dernier avait déjà soutenu le coach quand celui-ci avait été limogé en 2002, lors d’un premier passage au Stade Rennais. À terme, la démission du président actait inévitablement le départ de son entraîneur. Olivier Létang a effectivement fait savoir à Christian Gourcuff qu’il ne comptait plus sur lui et a nommé Sabri Lamouchi à sa place. On avait plutôt évoqué Christophe Galtier, Gabriel Heinze ou Rémi Garde pour prendre la succession du coach breton qui avait repris l’équipe rennaise à l’été 2016.

Le limogeage du coach après une série de quatre victoires

Le départ de Christian Gourcuff était dans l’air depuis près d’un mois. Mais la famille Pinault, propriétaire du club, avait préféré attendre la trêve internationale de novembre pour procéder aux changements. Le club était alors dans une passe difficile mais, dans l’intervalle, Christian Gourcuff et son équipe ont remporté quatre victoires d’affilée, ce qui donne à ce limogeage un sérieux problème de timing.

Un entraîneur emblématique

Ce n’est pas un entraîneur comme un autre qui a été licencié, mais l’un des plus emblématiques du championnat auquel on peut associer un vrai style de jeu. De tels coachs sont rares. Christian Gourcuff a des idées assez arrêtées sur le football, il a ses convictions. Son organisation en 4-4-2 à laquelle il ne déroge jamais en est un exemple et c’est sa force. Il les a appliquées avec un immense succès au FC Lorient, ce club que l’ancien professeur de maths a pris en division d’honneur et a porté en Ligue 1. Il n’a pas vraiment réussi avec le Stade Rennais où il avait déjà connu l’échec durant la saison 2001/2002.

Un début de saison compliqué

Cette saison, on attendait beaucoup du Stade Rennais qui avait pourtant terminé neuvième la saison dernière. Le club avait dépensé 37 millions d’euros en transferts, mais le début de championnat a été calamiteux et après quatre journées, Rennes pointait à la 19e place. Dès lors, la confiance ne s’est pas installée dans le groupe. L’équipe pointait à la 15e place il y a un mois avant cette remontada jusqu’à la 10e place aujourd’hui.

Une prise de risque

Limoger Christian Gourcuff, c’est, pour Olivier Létang, une vraie prise de risque. Car si la solution Sabri Lamouchi ne fonctionne pas, c’est le choix et directement la personne du président délégué qui sera remis en cause. Il aurait pu en effet conserver Christian Gourcuff et aviser. L’ancien directeur sportif du PSG est désormais en première ligne.

La surprise Sabri Lamouchi

À vrai dire, la nomination de Sabri Lamouchi à ce poste est une surprise. Rennes est un club important de la Ligue 1, or il n’a encore jamais entraîné à ce niveau. Il a été le sélectionneur de la Côte d’Ivoire de 2012 à 2014 puis il avait pris la route du Qatar où il entraînait depuis 2015 le club d’El-Jaish. On avait évoqué son nom à l’intersaison quand il s’agissait de remplacer Sergio Conceiçao à Nantes. Pour lui, c’est l’occasion de montrer qu’il a les épaules pour entraîner un grand club.

 

Tags : , , , , , ,

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

envoyer à un ami imprimer