fermerEn poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour faciliter votre visite et nous permettre de réaliser des statistiques. En savoir plus
Partenaire olympique

Actualités des coachs

Nouvelles disciplines : le eSport doit-il devenir olympique ?

Le 31 octobre 2017

Esport
© Michael Ein/The Press of Atlantic City via AP/SIPA

Quelle est la place du eSport sur la scène sportive internationale ? Une réunion du Mouvement olympique à Lausanne a posé les premiers jalons.

Quel est le contexte ?

Le sixième Sommet olympique s’est tenu à Lausanne le 28 octobre. Il regroupait les fédérations internationales, les comités olympiques nationaux et les représentants des athlètes. Parmi les thèmes abordés, les participants ont réfléchi à la pertinence d’introduire un jour le eSport dans le programme des Jeux Olympiques. Or, on sait qu’actuellement, le Mouvement Olympique est en pleine réflexion pour moderniser son programme afin d’attirer un public plus jeune. Ces dernières années, cela s’est traduit par l’arrivée de disciplines prisées des jeunes générations comme le surf ou l’escalade aux Jeux Olympiques d’été et le snowboard et le boardercross pour les JO d’hiver. Concernant le eSport, il s’agirait d’une nouvelle étape d’intégration de ces pratiques de jeux vidéo, dont les Championnats du monde sont programmés dans quelques jours à Pékin, tandis qu’en France, la Paris Games Week débutera le 1er novembre.

Quels sont les éléments en faveur du eSport olympique ?

Dans leur communiqué final, les participants du Sommet ont donné quelques pistes qui militent en faveur du eSport comme discipline olympique : « Les eSports de compétition pourraient être considérés comme une activité sportive. Les joueurs qui les pratiquent se préparent et s’entraînent avec une intensité comparable à celle des athlètes d’autres sports plus traditionnels ».

La dimension commerciale peut-elle influencer le Mouvement olympique ?

On sait que le CIO n’est pas insensible à la dimension commerciale des disciplines et les sponsors qu’elles peuvent apporter. Or, le eSport connaît une croissance remarquable, tant au niveau de ses pratiquants que du chiffre d’affaires qu’il génère et que l’on estime autour d’un milliard de dollars.

Quel est le processus ?

Le chemin est encore long avant que le eSport ne rallie le Mouvement Olympique. Il devra notamment franchir un certain nombre d’étapes et prouver qu’il ne contrevient pas aux valeurs olympiques. Il doit pour cela se structurer sur le modèle des fédérations internationales, afin de garantir une conformité aux règles et aux réglementations du CIO.

Quelles sont ses perspectives ?

Compte tenu de l’évolution enclenchée par le CIO ces dernières années, on peut se montrer optimiste sur les chances du eSport. On peut déjà noter qu’il pourrait être présent en 2020 lors des Jeux Olympiques d’été de Tokyo. En revanche, on peut déplorer que l’intégration des échecs ne soit pas posée dans les mêmes termes, puisque la problématique est similaire.

Tags : , , , , ,

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

envoyer à un ami imprimer