fermerEn poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour faciliter votre visite et nous permettre de réaliser des statistiques. En savoir plus
Partenaire olympique

Actualités des coachs

Rugby : attention danger pour l’entraîneur Guy Novès

Le 13 novembre 2017

Guy Novès
© Christophe Saidi/SIPA

Guy Novès, le coach du XV de France, est sur la sellette depuis l’arrivée de Bernard Laporte à la présidence de la Fédération française de rugby. Après une défaite face aux All Blacks (38-18) ce week-end, il doit absolument réagir contre l’Afrique du Sud samedi prochain.

Comme prévu, les Bleus dépassés face aux All Blacks

Il n’y a pas eu de miracle. L’Équipe de France s’est logiquement inclinée samedi soir à Saint-Denis face à des All Blacks qui ont manqué d’éclat mais pas d’efficacité. Il y a un tel écart de niveau entre les deux équipes qu’au bout de la première mi-temps, l’issue était attendue. Heureusement, les Français ont effectué une deuxième mi-temps convenable pour sauver la face de leur entraîneur. Dans les vestiaires, Guy Novès a réussi à trouver les mots pour bousculer ses joueurs afin qu’ils renversent la situation, tant celle-ci était mal engagée. Les Bleus étaient menés à la pause 31 à 5. Malgré cette réaction, les Français ont à nouveau perdu contre les Blacks (38 à 18). Cette défaite fait suite aux trois corrections subies cet été en Afrique du Sud. Ce sont justement les Sud-Africains qui se présenteront samedi au Stade de France face à des Bleus considérablement rajeunis. Ces jeunes joueurs français n’auront d’autre choix que de l’emporter, surtout pour leur entraîneur. 

Obligation de victoire face aux Springboks

En effet, Bernard Laporte, qui était en conflit avec Guy Novès avant de remporter l’élection à la présidence de la Fédération, a soufflé le chaud et le froid vis-à-vis de son sélectionneur. On sait qu’au départ, il entendait le remplacer, avant d’assurer dans les médias qu’il était hors de question de limoger Guy Novès. Les deux hommes ont ensuite montré des signes de rapprochement. Bernard Laporte a même écarté du XV de France son fidèle lieutenant Serge Simon, vice-président de la Fédération, qui avait été préalablement chargé de suivre l’Équipe de France. Une présence qui plaisait peu à Guy Novès. Il a été entendu et Serge Simon a été déchargé de sa mission. Toutefois, avant cette tournée d’automne, Bernard Laporte avait fixé au staff du XV de France l’objectif de remporter trois matchs sur quatre. Or, l’Équipe de France vient de perdre le premier. Il leur reste maintenant un match mardi à Lyon avec l’équipe B face aux remplaçants All Blacks, puis ce match essentiel contre les Sud-Africains samedi, avant d’affronter le Japon en dernier ressort. Or, les Sud-Africains viennent de perdre lourdement en Irlande (38-3) : ils seront donc vexés et revanchards… Une échéance capitale pour Guy Novès s’il veut garder sa place.

Tags : , , , ,

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

envoyer à un ami imprimer