fermerEn poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour faciliter votre visite et nous permettre de réaliser des statistiques. En savoir plus
Partenaire olympique

Actualités des coachs

Rugby : Pour ou contre le nouveau staff du XV de France ?

Le 5 janvier 2018

La nomination d’un nouveau staff du XV de France s’est constituée dans l’urgence après l’éviction de Guy Novès. Jacques Brunel, le coach du club de Bordeaux-Bègles a été désigné par Bernard Laporte comme nouveau sélectionneur du XV de France. Il s’est entouré de trois adjoints principaux. Zoom sur les avantages et les inconvénients de cette formule.

LES PLUS

La nouveauté

La façon dont Guy Novès a été licencié reste certes assez inconvenante, mais il faut reconnaître que le XV de France était à la peine dernièrement. Les joueurs semblaient venir à reculons en Équipe de France. Ce changement de staff va redonner une nouvelle dynamique au groupe.

La personnalité de Jacques Brunel

Jacques Brunel a donc quitté l’UBB (Union Bordeaux-Bègles) pour entraîner le XV de France. C’est un retour aux sources puisqu’il avait déjà travaillé à Marcoussis comme adjoint de Bernard Laporte. À la différence que cette fois, il est entraîneur en chef ! Homme de consensus, il est généralement apprécié par ses joueurs, point important dans le contexte difficile que connaît le XV de France.

Le passé de Jacques Brunel

Partout où il est passé, Jacques Brunel est parvenu à faire performer son équipe. Avec Pau, avec Colomiers et surtout avec Perpignan, club avec lequel il a réussi à gagner le Bouclier de Brennus. Sa force est de savoir s’adapter à son effectif et de constituer une vraie équipe, solidaire et forte sur les bases. Ce qu’on appelle en rugby la conquête, c’est-à-dire la mêlée, la touche. En Équipe de France, il avait été l’auteur du jeu par blocks, permettant au XV de France de dominer le rugby européen.

LES MOINS

Un choix par défaut

Pas sûr que Bernard Laporte ait choisi Jacques Brunel si une véritable procédure avait été ouverte, avec plus de temps pour décider. Notamment en raison de son âge, similaire à celui de Guy Novès. Mais Jacques Brunel demeure un coach extrêmement compétent et expérimenté. Bernard Laporte aurait voulu qu’il soit épaulé par les grands coachs du TOP 14, comme Franck Azema, Pierre Mignoni, Patrice Collazo, ou encore Fabien Galthié. Mais ceux-ci ont tous refusé. Jacques Brunel a été contraint de sélectionner des adjoints moins prestigieux.

Des adjoints moins expérimentés

Dans l’urgence, Jacques Brunel a choisi des adjoints peu occupés. Il s’entoure donc de Sébastien Bruno, coach des avants de Lyon, de Julien Bonnaire pour s’occuper de la touche et de Jean-Baptiste Elissalde, pour les arrières. Ce dernier est certainement le plus expérimenté puisqu’il a entraîné à Toulouse, où il a obtenu deux titres de champions de France avec Guy Novès. Mais il a fini par être remercié par le Stade toulousain. Bruno n’a, pour sa part, jamais entraîné au plus haut niveau. Et Julien Bonnaire, lui, n’a jamais entraîné de sa vie. Commencer sa carrière de coach en Équipe de France reste singulier ! À part Michel Platini, on connaît peu de cas similaires.

Un manque de temps de préparation

Le staff a été désigné cette semaine, alors que le prochain match du XV de France est prévu le 3 février prochain contre l’Irlande, 3e nation mondiale. En un mois, ce staff devra désigner un groupe, élaborer un style et une stratégie de jeu, définir un cadre et des combinaisons. Tout cela en un laps de temps très court !

Retrouvez le conseil de coach de Bernard Laporte

 

Tags : , , , , ,

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

envoyer à un ami imprimer