Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Basket-ball

24h dans les pas de Vincent Collet

Vincent Collet
Coach de basket-ball
Au cœur de l’hiver, Votre Coach by Groupe BPCE a vécu une journée avec Vincent Collet à l’occasion de la préparation du match France/Russie, disputé dans sa salle de Strasbourg.

En immersion avec l’Équipe de France

Mener deux projets de front est toujours compliqué. Surtout dans le sport de très haut niveau. Depuis 2009, Vincent Collet porte une double casquette : entraîneur en club (ASVEL/Strasbourg) et sélectionneur national. Votre Coach by Groupe BPCE a voulu comprendre comment, en pleine saison de club, l’entraîneur de la SIG parvient à basculer à plein temps ou presque en entraîneur de l’Équipe de France masculine pour une semaine seulement avant de retrouver son quotidien.
Sauf que cette semaine de février, la France reçoit la Russie… au Rhenus de Strasbourg, la salle où officie Collet et ses troupes strasbourgeoises. Comme à chaque rencontre de la France, Vincent Collet dort à l’hôtel, pourtant distant de quelques kilomètres de la maison. Mais c’est une tradition et le coach s’y plie volontiers. La vie de groupe n’a pas de prix, surtout quand les joueurs ne se retrouvent qu’une semaine avant le match, et qu’il faut qualifier la France pour la prochaine Coupe du Monde, sans ses joueurs NBA et d’Euroligue.

L’importance de la concentration

Votre Coach by Groupe BPCE a pu glisser sa caméra pour une journée, où l’on voit que les interactions entre le club et la sélection sont permanents : des salariés de la SIG qui viennent le questionner sur le prochain déplacement, un temps de sieste occupé à regarder les matches des futurs adversaires.
Mais il faut rester concentré à chaque fois sur le projet dont il est question. Pour être plus efficace et ne pas mélanger. Pour Vincent Collet, ça fait dix ans que ça dure, et le coach n’a pas l’air de s’en lasser.

S’abonner à la newsletter