Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Basket-ball

« Les coulisses – Préparer ses leaders »

Vincent Collet
Coach de basket-ball
Préparer ses leaders
Plongez dans l’univers du basket-ball de haut niveau et découvrez comment Vincent Collet prépare sa nouvelle équipe et ses leaders.

Pour ses joueurs, il vaut mieux ne pas se tromper ! Quand chaque année, nous reconstruisons notre équipe, il nous faut veiller à recruter 2 ou 3 leaders qui vont nous apporter le petit plus et nous permettre de viser plus haut. Ces leaders, sont ceux à qui l’on va passer la balle dans les moments-clés, quand notre équipe sera dans le dur, ou dans le money-time en fin de match. Il va falloir qu’ils sachent exactement quand prendre les risques pour faire gagner l’équipe.

Quand on recrute, il faut veiller à ce que nos leaders soient bien intégrés, mais aussi incontournables, quand ils devront être plus égoïstes pour être décisifs et qu’ils sachent faire briller leurs partenaires. Ce rôle s’apprend, surtout pour les plus jeunes comme Michael Dixon, qui vient d’arriver au club Strasbourg SIG.

En début de saison, je dois donc passer plus de temps à leur parler, pour être très clair sur le rôle que j’attends d’eux. Ça se passe souvent le matin des matchs, lors de la mise en place tactique. Pendant l’échauffement, je prends mes joueurs à part pour leur répéter mes consignes et mes attentes. Comme cette année, l’équipe a été chamboulée à 80 %, j’ai dû insister, préciser les choses, comme à Levallois, au matin d’un match que nous avons gagné. Les résultats et le comportement de mes joueurs s’améliorant, c’est un temps d’échange qui va se réduire au fil de la saison, mais qui devra porter ses fruits au printemps pour les play-offs.

S’abonner à la newsletter