Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Multisport

UN THÈME… DES COACHS – #8 : AVOIR UNE ATTITUDE IRRÉPROCHABLE

UN THÈME… DES COACHS – #8 : AVOIR UNE ATTITUDE IRREPROCHABLE
Votre Coach by Groupe BPCE donne la parole aux coachs dans sa websérie intitulée "Un thème… des coachs". Issus de sports très différents, les coachs réagissent à une thématique commune, essentielle au bon fonctionnement et à la réussite de leurs athlètes. À chaque nouvel épisode, un nouveau thème. Faut-il avoir une attitude irréprochable ? Dans ce huitième épisode, découvrez les éléments de réponse de nos coachs Laurent Thillie (volleyball), Valérie Garnier (basketball), Annick Dumont (patinage artistique), Florian Bruzzo (water-polo), Cathy Fleury (judo), Olivier Léglise (golf), David Chastan (ski), Claude Onesta (handball) et Franck Citeau (voile).

Déjà, l’attitude commence par mon attitude. Quand je rentre dans un gymnase et que je suis entraîneur, je dois avoir une attitude adéquate à celle d’un entraîneur : qui donne envie, qui donne des règles. Parce que je pense que l’attitude est primordiale pour le joueur.

C’est important de contrôler sa gestuelle, parce que tout le monde vous regarde. Peut-être pas ceux qui sont sur le terrain, mais les remplaçants vous voient. Et c’est vrai que j’essaie de contrôler ces moments d’énervement qu’on peut avoir, parce que par l’attitude, par le comportement, on influence le mental.

Laurent Tillie Coach de volley-ball

C’est très important l’image qu’on donne sur un banc de touche, parce que si elles se retournent et qu’elles viennent de rater quelque chose et qu’on se prend la tête, c’est pas possible.

Valérie Garnier Coach de basket-ball

Chaque entraîneur qui n’y arrive pas est un entraîneur qui va donner son stress à son athlète.

Annick Dumont Coach de patinage

T’as pas le droit d’être fatigué, t’as pas le droit d’être malade, t’as pas le droit de te laisser aller à tes émotions. Il faut être tout le temps là, un roc inamovible, un repère, quelque chose qui ne bouge pas.

Florian Bruzzo Coach de water-polo

On a ce recul nécessaire qui nous permet d’être un repère de sang froid pour l’athlète. Si à un moment il a besoin de regarder quelqu’un qui a confiance en lui, il peut nous regarder.

Cathy Fleury Coach de judo

Je vais faire très attention à moi, à ce que je sois très concentré sur moi et mon joueur, que je sois calme, que je sois déterminé. Parce qu’on est là pour gagner.

Olivier Léglise Coach de golf

On ne peut pas être exigeant avec les athlètes si on ne l’est pas avec nous-même. Notre devoir, c’est de leur donner les meilleures possibilités pour monter leur niveau, donc c’est de préparer les pistes, de trouver les séances les meilleures possibles, pour qu’après ils les optimisent et qu’ils soient les meilleurs.

David Chastan

Il y a ce que vous pouvez faire dans un environnement fermé, et il y a ce que vous ne vous autorisez pas à faire devant les joueurs. Ça, c’est la base même du fonctionnement d’un staff. Si à chaque fois qu’un joueur essaye de prendre une faille, la faille s’ouvre, vous n’êtes plus un staff, vous êtes une équipe de piètres compétiteurs.

Claude Onesta Coach de handball

Si j’ai pu avoir des doutes ou un questionnement, il a été toujours en privé ou personnel, il ne faut jamais montrer une seule faiblesse.

Franck Citeau Coach de voile
S’abonner à la newsletter