Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Nutrition

4 astuces pour éviter le mal de tête après la fête

Les fêtes ont été l’occasion de libations où l’on boit plus que de raison. Ce qui augure des lendemains difficiles. Il existe quelques astuces pour éviter d’avoir mal à la tête les lendemains de fête.

1. Éviter les alcools forts

Le sentiment de nausée, de mal être que l’on ressent après la consommation d’alcool serait dû à la dégradation du méthanol contenu dans les boissons alcoolisées. Mais certaines boissons comportent plus de méthanol que d’autres. Ainsi le vin et le bourbon en contiennent davantage que la bière par exemple.

2. Boire de l’eau

La consommation d’alcool provoque une déshydratation qui participe au mal de tête. C’est pourquoi il est bien, tout au long de la soirée, de boire de l’eau. On conseille un verre d’eau à chaque verre d’alcool. Attention à ceux qui ont l’intention de conduire, boire de l’eau en revanche ne fait pas baisser le taux d’alcoolémie.

3. Boire des vins naturels

Les vins naturels sont des vins dont les vignes n’ont pas été traitées par des produits chimiques et aucun produit chimique n’a été ajouté pour la vinification et la conservation du vin. Or, ce sont produits chimiques qui contribuent au mal de crâne. Par conséquent boire des vins naturels qui par exemple comportent pas ou peu de sulfites. Boire des vins natures permet ainsi de se réveiller plus clair.

4. Faire du sport ?

On a parfois la tentation d’aller faire du sport un lendemain de fête. Bien que faire du sport soit bon, il faut toutefois s’en méfier après la fête car on peut se blesser et comme on est souvent en étant de déshydratation cela peut poser problème. Surtout que cela n’aura pas ou très peu d’impact sur le mal de crâne puisque c’est le foie et non les muscles qui métabolise l’alcool.

Le meilleur des remèdes consistent donc à boire… modérément. Car le lendemain la seule chose à faire est d’attendre que cela passe. Même le paracétamol n’est d’aucun secours.

S’abonner à la newsletter