Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X

Le chessboxing : quand le jeu d’échecs monte sur le ring

Le chessboxing est une nouvelle discipline très originale. Sa singularité : solliciter à la fois le corps et l’esprit.

Un sport né de l’imagination d’un auteur de BD

Le badminton est né lors d’une soirée un peu arrosée : les convives anglais y auraient joué au tennis avec un bouchon de champagne agrémenté de plumes. Le chessboxing connaîtra peut être le même succès ! Cette discipline est aussi née d’une imagination fertile, celle de l’auteur de BD Enki Bilal. Il a en effet inventé ce sport dans son ouvrage Froid Equateur, publié en 1992. Des lecteurs ont eu l’extravagante idée de reproduire ce jeu dans la réalité, et notamment l’artiste hollandais Iepe Rubingh passionné à la fois de boxe et d’échecs. C’est en 2003 qu’il organise au Pays-Bas le premier combat. Depuis, le chessboxing est devenu un sport à part entière avec sa fédération internationale (WCBO), ses clubs et ses championnats.

De quoi s’agit-il ?

Comme son nom l’indique, le chessboxing est le croisement du jeu d’échecs et de la boxe. Il s’agit d’une confrontation qui se déroule alternativement sur un ring de boxe et autour d’un échiquier. Les joueurs disputent quatre rounds de boxe de trois minutes entrecoupés de rounds d’échecs de quatre minutes. Le vainqueur est celui qui l’emporte soit par KO soit en mettant son adversaire échec et mat. Le match commence par l’épreuve des échecs.

Qui joue au chessboxing ?

On pourrait penser que le chessboxing est un sport idéal pour les Russes qui ont toujours disposé de très bons boxeurs aux Jeux Olympiques et qui sont sans conteste les meilleurs joueurs d’échecs de l’Histoire. On trouvait en Russie des échiquiers dans tous les parcs des centres villes. Etonnamment, c’est plutôt en Allemagne et en Angleterre que se sont développés des clubs de chessboxing. En effet, la boxe connait un succès croissant dans le monde de l’entreprise et notamment dans celui de la finance. Des clubs de boxe se sont ainsi ouverts à Manhattan ou dans la City à Londres, et des combats de cols blancs y sont régulièrement organisés. Le chessboxing est en quelque sorte le prolongement naturel de cet engouement.

Qu’est ce qui attire les joueurs dans le chessboxing ?

Descartes avait séparé le corps et l’esprit. Le chessboxing est une manière de les reconnecter puisque l’on sait depuis Spinoza qu’ils sont intimement liés. Cette nouvelle discipline permet ainsi de s’affronter sur le plan intellectuel et sur le plan physique, même si la boxe exige déjà une réflexion importante. Comme aux échecs, il convient d’élaborer des stratégies pour faire tomber l’adversaire. Au fond, la boxe est une façon de jouer aux échecs avec ses poings. Le chessboxing ne fait que l’exprimer d’une manière plus explicite.

S’abonner à la newsletter