Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Nutrition

Le régime cétogène, un régime à contrecourant

C’est un régime qui connait un grand succès et qui pourtant va à l’encontre des idées reçues puisqu’il privilégie la graisse. Et désigne un ennemi : le sucre.

Mort au sucre

Le régime cétogène est le régime qui a le vent en poupe. Il doit son succès aux méfaits du sucre désormais connus et dénoncés par le monde médical. Le régime cétogène repose en effet sur un principe simple : pas de sucre. Or le sucre est partout dans notre alimentation. Celle-ci est en effet composée en moyenne de 50 % de glucides, 35 % de lipides et 15 % de protéines. Le régime propose d’inverser cette dynamique et de passer à un régime riche en lipide et pauvre en glucide. Pour ce qu’on appelle une diète cétogène. Celle-ci consiste à éliminer les glucides ; on passe ainsi à un mode d’alimentation qui va contenir tout au plus 5 % de glucides. On garde 15 % de protéines en revanche on va consommer quelques 80 % de lipides ! C’est donc une démarche complètement à l’opposé des vieilles antiennes sur les régimes où l’on interdisait toute forme de graisse. Le régime cétogène, c’est au contraire : vive le gras. En fait, en éliminant les glucides, le corps va puiser dans les lipides pour fabriquer son énergie à travers ce qu’on appelle des corps cétoniques fabriqués par le foie, qui ont donné le nom au régime.

Un régime à effet thérapeutique

Même si on connait encore assez peu le phénomène, la cétose aurait des effets thérapeutiques notamment contre le diabète, l’épilepsie, la maladie d’Alzheimer et surtout certains cancers. Mais pour arriver à cet état, il convient d’éliminer tout ce qui contient des glucides, c’est-à-dire les féculents comme les pommes de terre mais également les fruits, les légumes, les pâtes, le riz, le pain, les gâteaux, l’alcool…. Les personnes qui effectuent ce régime se nourrissent donc principalement de viande et de poisson, d’œuf et de légumes pauvres en glucides comme les choux, les endives, les haricots verts, les poireaux… L’avantage par rapport à beaucoup d’autres régimes, c’est que l’on mange largement à sa faim. Il faut de toute façon être suivi par un médecin parce que ce régime peut provoquer des carences en vitamines. L’autre désavantage, c’est que lorsqu’on arrête ce régime et que l’on mange à nouveau du sucre, le corps compense et l’on reprend très vite ses kilos perdus. En revanche, les pertes de poids avec ce régime sont assez spectaculaires. Mais il demande un vrai engagement, car il n’est pas évident de se passer de sucre lorsqu’on a été habitué à en manger depuis toujours.

S’abonner à la newsletter