Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Athlétisme

Athlétisme : le coach derrière les moins de 2h au marathon

16/10/2019
Crédit photo : Bob Martin/The INEOS 1:59 Challenge via AP
Le Kenyan Eliud Kipchoge a réalisé l’incroyable exploit de courir un marathon en moins de 2 heures dans des conditions non officielles. Derrière cette performance, il y a un formidable coach, Patrick Sang.

Un exploit controversé, mais une performance réelle

Bien sûr, la performance réalisée par Eliud Kipchoge, le samedi 12 octobre 2019 à Vienne en Autriche, n’a absolu rien à voir avec un ma rathon conventionnel. Eliud Kipchoge n’était opposé à aucun adversaire, il a été aidé par une quarantaine de lièvres qui se sont relayés tous les cinq kilomètres pour lui donner la cadence et surtout le protéger du vent. Le parcours était plat, presque sans virage et abrité d’arbres. Néanmoins, le champion olympique et champion du monde de la distance a couru 42,195km en moins de deux heures, la barre symbolique qui fait fantasmer le monde du marathon depuis des années. 1h59’40 exactement. Même si cet exploit est lié à un projet marketing lancé par deux grosses entreprises, Nike et Ineos ; reste néanmoins la réalité de la performance d’Eliud Kipchoge. Pour réussir cette performance, il lui a fallu un entraînement particulièrement efficace et pertinent mené par son coach Patrick Sang.

Son coach, un grand sage

Patrick Sang est devenu vice-champion olympique du 3 000m steeple aux Jeux Olympiques de Séoul en 1988 alors qu’il était encore étudiant à l’Université d’Iowa aux États-Unis. Il est ensuite rentré chez lui au Kenya où il est devenu coach. Très vite il s’est distingué en produisant des contenus d’entraînement brillants dans un pays où les entraîneurs étaient en général des coachs venus d’Europe. Eliud Kipchoge l’a rencontré à 18 ans lors d’une course locale près de chez lui. Il a demandé à Patrick Sang un plan d’entraînement. Le coach a décelé quelque chose de singulier chez ce jeune coureur et a accepté de lui en donner un. Eliud Kipchoge est revenu le voir lorsqu’il eut terminé le programme et Patrick Sang l’a fait venir dans le camp d’entraînement du manager Jos Hermens dans le petit village de Kaptagat, près de la ville d’Eldoret. C’est dans ce petit camp d’une grande simplicité qu’Eliud Kipchoge continue de s’entraîner. C’est donc là qu’il a préparé cette performance, toujours entraîné par Patrick Sang. Une continuité dans le travail et un lien fort dans le duo entraîneur-entraîné ont été la base de cette grande réussite sportive. 

S’abonner à la newsletter