Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Athlétisme

Athlétisme : Qui est l’entraîneur de Kévin Mayer ?

17/09/2018
Kévin Mayer a battu, ce week-end à Talence, le record du monde du décathlon avec 9126 points. Derrière cette performance exceptionnelle se cache un coach fort discret : Bertrand Valcin.

Un spécialiste du demi-fond

Kévin Mayer et Bertrand Valcin s’inscrivent dans la tradition de l’athlétisme français où le binôme entraîneur-entraîné est au cœur de la performance. On se souvient des tandems Stéphane Diagana et Fernand Urtebise, Maurice Houvion et Jean Galfione, Jean Claude Perrin et les perchistes du Racing. Ces coachs ont la particularité d’avoir connu leurs athlètes très jeunes et de les avoir menés au sommet. Une ascension qui a presque toujours enrichi autant l’athlète que l’entraîneur, humainement et sportivement. D’ailleurs, au terme du 1500m qui lui offrait son extraordinaire record du monde du décathlon, Kévin Mayer a aussitôt remercié son entourage et notamment son préparateur physique, Jérôme Simian, et son entraîneur. Bertrand Valcin est arrivé au CREPS de Montpellier en 2008, où s’entraînait alors le jeune Kévin Mayer. Venu de l’INSEP, cet ancien coureur de 800m du groupe de Bruno Gajer avait d’abord été entraîneur adjoint de Renaud Longuèvre, l’ancien coach de Ladji Doucouré et Éloyse Lesueur. Auprès de lui, il a été confronté au haut niveau mais également à des disciplines comme la longueur qu’il maîtrisait mal en tant que coureur de demi-fond.

Une relation forte entraîneur-entraîné

C’est ensuite à Montpellier qu’il est devenu véritablement coach des épreuves combinées. Là-bas, il remplaçait Tidiane Corréa, parti entraîner en Afrique. Pendant des années, il a appris auprès de Jean-Yves Cochand, alors responsable national des épreuves combinées, aux côtés d’athlètes tels que Romain Barras, champion d’Europe du décathlon. C’est dans cet univers que Kévin Mayer et Bertrand Valcin ont progressé de concert. Le jeune coach a évolué en même temps que Kévin Mayer devenait l’un des meilleurs décathloniens du monde, jusqu’à devenir ce week-end le premier d’entre eux. Ils ont appris à concilier leurs personnalités assez antagonistes : Bertrand Valcin est quelqu’un d’assez réservé tandis que Kévin Mayer est plus extraverti. Mais cette complémentarité a forgé une complicité entre les deux hommes qui a été déterminante dans la conquête de ce record du monde.

S’abonner à la newsletter