Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Jeux Olympiques

JO 2018 : Exilé auprès des meilleurs patineurs

18/02/2018
Exilé auprès des meilleurs patineurs

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont traversé l’Atlantique il y a 3 ans, pour rejoindre leur coach Romain Haguenauer. L’entraîneur lyonnais, en manque de moyens dans sa ville d’origine, avait choisi de partir au Canada, travailler dans l’école de patinage du couple Marie-France Dubreuil – Patrice Lauzon, ses anciens élèves à Lyon.

Marie-France Dubreuil et Patrice Lauzon s’occupaient des couples champions du Monde Tessa Virtue-Scott Moir insi que des Américains Madison Hubbell – Zachary Donohue. Avec l’arrivée de Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ce sont désormais trois des meilleurs couples au Monde qui s’entraînent à Montréal.

Il faut dire que dans la seule ville canadienne, il y a plus de patinoires que dans toute la France. À Lyon, il devait s’entraîner tôt le matin ou tard le soir pour laisser la place aux enfants et au grand public. Rien de tout ça au Canada où tous les moyens sont mis pour le haut niveau. Une structure d’entraînement qui s’est étoffée avec un préparateur mental, un ancien champion olympique pour la technique et au total 15 couples venus du monde entier pour créer une émulation qui n’existe nulle part ailleurs.

Les Français sont devenus champions du Monde en 2015 puis de nouveau en 2016, avant de laisser le trône à Tessa Virtue-Scott Moir en 2017. Mais ce sont les Bleus qui détiennent depuis l’automne le record du Monde de points sur un programme libre. Des résultats qu’ils n’auraient pu atteindre sans un exil au Canada.

L’an dernier, après le programme court des championnats du Monde, les trois couples vedettes de l’école étaient même en tête. Seuls les Canadiens et les Français sont restés aux deux premières places, mais à PyeongChang, Romain Haguenauer espère signer un incroyable triplé.

S’abonner à la newsletter