Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Football

Football – Corinne Diacre dans la lumière

03/05/2019
Auxerre: France Women Football Team Players France's football team head coach Corinne Diacre observes the game during the friendly women football match between France and Japan at Abbe-Deschamps stadium in Auxerre, FRANCE - 04/04/2019. //JEE_1131.2614/1904181506

La sélectionneuse de l’Équipe de France féminine a donné en direct sur TF1 la liste des 23 joueuses retenues pour la Coupe du Monde en France (7 juin-7 juillet). Une première grande épreuve.

Exercice réussi

Tendue sous les sourires, ce fut un moment difficile. Mais réussi. Corinne Diacre, déteste la lumière. La sélectionneuse de l’Équipe de France n’aime pas les interviews, être mise en avant, s’exprimer en public sur son travail. Une question de caractère, de personnalité mais c’est également lié à son parcours. Son expérience de première femme nommée entraîneur d’une équipe professionnelle masculine l’a marquée. C’était en août 2014, Claude Michy, le président de Clermont voulait absolument engager une femme pour diriger son équipe, après le départ prématuré d’Helena Costa. Il avait alors nommé Corinne Diacre. Celle-ci venait juste d’obtenir son diplôme d’entraîneur professionnel. C’était également la première femme à l’obtenir. Forcément l’événement l’avait projetée au-devant des caméras et elle avait peu gouté l’exercice. Depuis, Corinne Diacre a réduit sa communication a minima. Durant tout son exercice à Clermont et depuis qu’elle a été nommée à la tête de l’Équipe de France féminine avec la lourde responsabilité de mener celle-ci à la Coupe du Monde qui se déroulera en France.

Une liste à son image

Ainsi, sa prestation jeudi soir sur TF1 pour l’annonce de la liste des 23 joueuses qui vont être amenées à disputer la compétition était attendue. Elle s’y était préparée. Corinne Diacre aime anticiper les choses. Le 14 mars, elle était venue voir la conférence de presse de Didier Deschamps lorsqu’il a livré sa liste pour les matchs face à la Moldavie et l’Islande.

Mais plus important que sa prestation télévisuelle sobre et réussie, c’était sa liste qui était attendue. Elle a reconnu s’être inspirée d’Aimé Jacquet qui pour la Coupe du Monde 1998 organisée en France avait fait le choix d’écarter quelques grandes personnalités pour constituer un groupe solidaire, prêt à affronter ensemble l’épreuve particulièrement délicate d’une Coupe du Monde disputée à domicile. Elle a clairement exprimé sa politique de sélection. C’est la performance sur le terrain qui prime mais à performance égale, c’est la joueuse au meilleur état d’esprit qui sera sélectionnée. C’est ainsi qu’elle a constitué cette liste de 23 joueuses qui est aussi inspirée des méthodes de Didier Deschamps qu’elle observe beaucoup.

Elle a ainsi choisi que des joueuses en qui elle a entièrement confiance et n’hésitant pas à se priver d’éléments jugés moins stable comme la jeune et performante attaquante du PSG Marie-Antoinette Katoto. On lui reprochera beaucoup si d’aventure l’Équipe de France ne se montre pas assez efficace en attaque. Mais elle a pris ses responsabilités.

Didier Deschamps avait choisi pour la Coupe du Monde des éléments qui ne perturberaient pas la vie de groupe s’ils jouaient peu. Corinne Diacre a fait de même en sélectionnant des joueuses dont elle a pris en compte leur qualité sur le terrain mais aussi en dehors.

Maintenant, si elle s’est inspirée de quelques modèles passés avant elle dans cette position de coach de l’équipe nationale de football, elle est maintenant seule. Tous ceux qui l’ont croisée assure qu’elle a la personnalité, le caractère, l’expérience pour traverser cette période qui s’annonce difficile et amener l’Équipe de France au sommet du football mondiale.

S’abonner à la newsletter