Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Football

Football : le flop du coach Didier Deschamps face au Luxembourg

03/09/2017
Soccer Wcup 2018 France Luxembourg
Quelques jours après avoir brillamment mené ses joueurs à la victoire (4-0) face aux Pays-Bas, Didier Deschamps se serait-il trompé lourdement face au Luxembourg ? L’Équipe de France a fait match nul 0 à 0.

Pas de roulement dans la composition

À l’annonce de la composition de l’Équipe de France, il était assez étonnant de voir que Didier Deschamps n’avait fait souffler aucun joueur. L’équipe avait pourtant joué seulement trois jours avant un match éprouvant physiquement et nerveusement face aux Pays-Bas. Les deux milieux défensifs N’Golo Kanté et Paul Pogba avaient beaucoup couru. On a bien senti qu’ils avaient encore ce match dans les jambes, notamment Paul Pogba qui a manqué de spontanéité. Thomas Lemar, lui aussi, manquait de jus. On ne comprend pas pourquoi Didier Deschamps n’a pas titularisé des joueurs frais comme Adrien Rabiot, qui est actuellement en grande forme.

La composition bancale de Didier Deschamps

Par ailleurs, Didier Deschamps a choisi de titulariser Kylian Mbappé, ce qui était cohérent eu égard à son entrée en jeu lors du match face au Pays-Bas. Mais le coach l’a placé à droite, là où le néo-parisien n’a pas l’habitude de jouer. C’était d’autant plus préjudiciable qu’il n’avait pas joué depuis longtemps. D’ailleurs la plus grande occasion française est venue d’une action où Kylian Mbappé a débordé à gauche afin de centrer en retrait pour Antoine Griezmann. Enfin, pourquoi Thomas Lemar, qui avait été étincelant face aux Pays-Bas mais qui a manqué tous ses coups de pied arrêtés, à continuer à les tirer tout le match ? Ses « dézonages », certainement commandés par le coach, n’ont quant à eux pas du tout déstabilisé les Luxembourgeois.

Des changements étonnants face au Luxembourg

Malgré ce positionnement, Kylian Mbappé était certainement l’attaquant le plus percutant. On a donc été surpris de le voir sortir à la 58e minute. Pourquoi le coach ne l’a-t-il pas laissé sur le terrain afin qu’il joue dans l’axe avec Antoine Griezmann ? De la même façon, le coach Didier Deschamps a fait rentrer Kingsley Coman, qui a semblé un peu perdu alors que la défense luxembourgeoise était très resserrée dans ses vingt-cinq mètres. Une situation où le joueur du Bayern n’est pas forcément à l’aise et où sa vitesse ne peut guère s’exprimer.

Le coach pas aidé par ses joueurs

Il est vrai que Didier Deschamps n’a pas été aidé par ses joueurs qui ont donné l’impression de faire preuve de suffisance. Car on n’imagine pas l’entraîneur de l’équipe de France ne pas les avoir prévenus contre le risque de ce match piège.

Pas d’amélioration après la mi-temps

Alors que l’Équipe de France est rentrée au vestiaire à la mi-temps sans avoir marqué de but, on imaginait que Didier Deschamps allait changer le cours des choses et surtout l’attitude de ses joueurs durant la pause. Il n’en a rien été, la 2e mi-temps a même été nettement pire que la première.

La France encore maître de son destin

Heureusement, l’Équipe de France est encore maître de son destin et Didier Deschamps devra faire preuve de tout son talent de coach pour préparer ses joueurs à gagner face à la Bulgarie (7 octobre) et à la Biélorussie (10 octobre). Deux victoires enverraient automatiquement les Français à la Coupe du Monde en Russie.

S’abonner à la newsletter