Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Multisport

Le podium des meilleurs coachs français de l’année

03/01/2020
Votre Coach by Groupe BPCE vous livre son Top 3 des meilleurs coachs français de 2019 sur les disciplines olympiques. Ce palmarès subjectif et qui n’installe pas vraiment de hiérarchie vise surtout à souligner le formidable travail des coachs en France, qui est certainement l’un des rares pays au monde à pouvoir atteindre le très haut niveau dans un nombre considérable de disciplines individuelles et collectives.

Ainsi auraient pu figurer les coachs de l’Équipe de France de triathlon qui ont mené la France sur la plus haute marche du podium dans l’épreuve de relais mixte des championnats du monde, tout comme le staff de l’Équipe de France d’épée qui continue de régner sur la discipline avec un nouveau titre de champion du monde par équipe. Ce que réalise cette Équipe de France masculine d’épée est unique dans le sport français avec douze titres mondiaux sur les 21 dernières éditions et vainqueurs des trois derniers titres olympiques…

On aurait pu aussi consacrer les coachs de l’Équipe de France de ski masculine de David Chastan avec le titre de champion du monde en février dernier d’Alexis Pinturault à Are en combiné,également vainqueur de la médaille de bronze en slalom avec Fabien Munier comme entraîneur détaché auprès du champion.

Même chose pour les coachs de Perrine Laffont, notamment Ludovic Didier, encore auteur d’une magnifique saison avec la conquête de la Coupe du Monde de bosses.

Les Équipes de France de handball, habituées des récompenses, ont moins performé que d’habitude, même si la 3e place des joueurs de Didier Dinart et Guillaume Gille aux championnats du monde reste une belle performance. Pour ce qui est des autres sports collectifs, notons aussi la 4e place de l’Équipe de France masculine de volley de Laurent Tillie aux championnats d’Europe, la médaille d’argent des basketteuses françaises de Valérie Garnier aux Championnats d’Europe, ou la très belle médaille de bronze des basketteurs de Vincent Collet à la Coupe du Monde marquée par la fantastique victoire sur les États-Unis qui aurait pu aussi placer le coach Vincent Collet sur le podium des meilleurs entraîneurs nationaux de l’année. Mais le sport français dispose d’un tel niveau d’excellence que l’on a choisi des entraîneurs qui ont mené leurs athlètes à la victoire. 

1. Larbi Ben Boudaoud, responsable de l’Équipe de France de judo féminin.

Nous décernons la première place au responsable de l’Équipe de France de judo féminin, même si bien entendu c’est tout le collectif des coachs de l’équipe féminine de judo qui doit être honoré. Ils ont en effet réalisé une performance extraordinaire aux championnats du monde, qui plus est, au Japon, au cœur du berceau historique de leur discipline. Les judokates françaises ont en effet remporté trois titres de championnes du monde sur les 7 titres décernés. Madeleine Malonga a gagné le titre en moins de 78 kilos, Marie-Eve Gahié celui des moins de 70 kilos et enfin Clarisse Agbegnenou qui règne sur la catégorie des moins de 63 kilos a arraché sa 4e couronne mondiale. Une razzia qui souligne l’excellence de la formation française, du développement des talents et de la performance au plus haut niveau. 

2. Les entraîneurs nationaux de fleuret

Le staff de l’Équipe de France de fleuret emmené par Emeric Clos, qui coordonne l’ensemble avec Lionel Plumenail, Jean-Yves Robin et Herbert Veron, a ramené le fleuret français tout en haut de l’élite mondiale. Principalement avec le magnifique titre mondial d’Enzo Lefort obtenu à Budapest. La France n’avait pas remporté le titre dans cette discipline historique de l’Olympisme depuis 1990 et la victoire de Philippe Omnès. On savait que ce garçon avait un potentiel exceptionnel, mais il n’était pas parvenu jusqu’ici à l’exploiter. Les Français ont, durant ces mêmes championnats, remporté la médaille d’argent par équipe après avoir conquis le titre de champions d’Europe. Enfin, chez les filles, un an après la médaille d’argent de Ysaora Thibus au Mondial en Chine, Pauline Ranvier a obtenu la médaille d’argent en individuel ce qui n’était pas arrivé à ce niveau, c’est-à-dire une finale mondiale ou olympique, depuis les années 80.

3. Julien Benneteau, capitaine de l’Équipe de France de Fed Cup Certes, le tennis n’est pas une vieille et traditionnelle discipline olympique, mais on note que les tennismen mettent désormais un point d’honneur à aller chercher une médaille olympique. Et notamment les tennismen français. On se souvient aux Jeux Olympiques de Londres de la joie immense des médailles d’argent de Jo-Wilfried Tsonga et Mickael Llodra et de bronze de Richard Gasquet et Julien Benneteau. Cela reste l’un des plus beaux moments de la carrière de ce dernier qui est un fou de sport. C’est pourquoi la victoire de la France en Fed Cup sous son capitanat est un beau symbole. La manière dont les Françaises se sont imposées en novembre dernier face aux Australiennes chez elles à Perth restera l’un des grands instants du sport français de l’année 2019. Et, du reste, on attend que la paire Kristina Mladenovic et Caroline Garcia réédite cet exploit lors des Jeux Olympiques de Tokyo… 

S’abonner à la newsletter