Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X

Nos conseils de lecture sportive

29/04/2020
Le confinement est pour beaucoup l’occasion de lire davantage, alors pourquoi pas des livres liés à l’univers du sport ?

Le célèbre coureur de trail, Kilian Jornet, est confiné en Norvège. Grand lecteur, il a pris cette jolie initiative de lancer début avril un book club afin de partager ses lectures, ses livres cultes comme « L’étranger » de Camus ou « Les conquérants de l’inutile » de Lionel Terray. Il organise ainsi sur son compte Instagram des live hebdomadaires. L’opération est organisée en France par les Éditions Arthaud et elle est relayée sur le blog de Kilian Jornet.

« Vivre » – Élisabeth Revol, Éditions Arthaud.

Kilian Jornet propose ainsi la lecture de Lionel Terray, à l’heure où l’on va fêter les 70 ans de l’ascension de l’Annapurna. Dans la même veine, on peut y associer comme conseil de lecture le livre d’Élisabeth Revol qui raconte le drame de son ascension du Nanga Parbat, cette montagne tueuse comme on l’appelle, qui culmine au Pakistan à 8 125 mètres. Une ascension réalisée avec son ami le Polonais qui y a laissé la vie. Elle a écrit ses sentiments comme un exutoire après son retour pour évacuer le traumatisme de cette tragédie en très haute altitude. Et ses mots jetés sur le papier comme un cri sont devenus un livre poignant. Élisabeth Revol fait le récit de ces quatre jours où les deux alpinistes sont parvenus au sommet de cette masse glacière d’arrêtes déchirées le 25 janvier 2018. Las, Tomasz Mackiewicz, qui était fasciné par la mythologie de cette montagne, n’a pas survécu malgré tous les efforts d’Élisabeth Revol pour le sauver.

« Autoportrait de l’auteur en coureur de fond » – Haruki Murakami, Éditions 10/18

Le printemps est la grande période des marathons. Malheureusement, ils ont tous été annulés à commencer par le marathon de Paris. Pour chasser leur frustration, les amateurs de cette course pourront lire « Autoportrait de l’auteur en coureur de fond », de Haruki Murakami. Le grand auteur japonais raconte comment la course à pied est devenue une métaphore de son travail. Quand Murakami, en 1978, décide de vendre son club de jazz pour se lancer dans la rédaction d’un roman, c’est un fumeur invétéré. Il ressent alors le besoin de s’imposer une discipline et décide donc de s’adonner à la course à pied. Ce livre est l’histoire de cette expérience qui n’a jamais cessé depuis…

« Socrate à vélo » – Guillaume Martin, Éditions Grasset

Le Tour de France n’aura pas lieu non plus en juillet alors qu’il rythme l’été des Français sans discontinuité depuis la 2e Guerre mondiale. Heureusement, il est seulement décalé à l’automne. Guillaume Martin sera comme il le fut lors des éditions précédentes l’un de ses ardents protagonistes. Il a en effet terminé 23e de la Grande Boucle en 2017, 21e en 2018 et 12e en 2019. Guillaume Martin est par ailleurs diplômé de philosophie. Et, il s’est amusé à écrire un livre où des philosophes comme Socrate, Aristote, Pascal, Nietzsche prennent le départ du Tour de France. On les voit s’entraîner, souffrir, méditer… Martin utilise la pensée de ces grands philosophes pour montrer que l’effort physique peut nourrir une pensée, un cheminement intellectuel et philosophique. Un livre original qui fait honneur au peloton. 

« Mes secrets d’entraîneur » – Carlo Ancelotti, Éditions Solar

Pour ceux à qui le football manque de trop et afin de préparer la fin de la Ligue des Champions si elle a lieu, et mieux comprendre la tactique des équipes, nous conseillons le dernier livre de l’entraîneur italien Carlo Ancelotti. Le triple vainqueur de la Ligue des Champions décrypte dans ce livre sa manière de travailler, son évolution dans sa conception tactique. Un ouvrage original et passionnant pour les amateurs de foot de la part d’un coach avec un palmarès extraordinaire, qui n’hésite pas à livrer ses réflexions et surtout à expliquer tactiquement le déroulé de certains matchs.   

« Le Prix de la victoire » – Armel Le Cléac’h, Éditions J’ai lu

Enfin, le récit d’une destinée, celle d’un champion qui a surmonté des échecs, affronté maintes épreuves pour parvenir en 74 jours, 3 heures, 35 minutes et 46 secondes a boucler le tour du monde. C’est en effet le temps qu’il a fallu à Armel Le Cléac’h pour achever son troisième Vendée Globe en 2017, cette fois victorieusement, dans ce chrono insensé. Un record qui fait de lui l’une des grandes références de la course au large. Les marins sont en général assez pudiques, aussi leurs récits sont-ils d’autant plus envoutants et précieux. Ce livre permet ainsi de saisir ce qui anime ces champions fascinants. Une leçon de vie.

S’abonner à la newsletter