Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Rugby

Rugby : les cinq défis de Jacques Brunel pour le prochain Tournoi des VI Nations

18/01/2019
Crédit photo : AP Photo/Christophe Ena/XMB101/18314714864992/1811102056
Le XV de France entame le Tournoi des VI Nations le 1er février prochain. Une période fondamentale pour son coach Jacques Brunel.

1. Gagner contre le Pays de Galles

Le premier match du Tournoi des VI Nations va être déjà décisif pour l’Équipe de France de rugby. Il est impératif que le XV de France l’emporte au Stade de France. Car ensuite il devra défier l’Angleterre chez elle à Twickenham puis les Irlandais à Dublin, deux matchs très difficiles à gagner. Donc, si les rugbymen français ne battent pas les Gallois, ils sont quasiment assurés de terminer le Tournoi avec un bilan négatif. En espérant qu’ils battent l’Italie chez elle et l’Écosse à domicile. Ce qui n’a rien d’évident vu notamment la forme des Écossais.

2. Intégrer les jeunes

Dans la liste de joueurs qu’il a sélectionnés pour disputer ce Tournoi des VI Nations, Jacques Brunel a choisi plusieurs jeunes joueurs. Il a ainsi convoqué le Rochelais Grégory Alldritt, les Toulousains Dorian Aldegheri, Romain Ntamack et Thomas Ramos qui devraient obtenir leur première cape durant ce Tournoi 2019. Il faut également ajouter le pilier Demba Bamba et le talonneur Pierre Bourgarit, qui sont aussi de très jeunes joueurs. La difficulté sera de les accompagner dans ce Tournoi alors que le temps est compté pour trouver une équipe type.

3. Assurer une ossature pour la Coupe du Monde

C’est certainement la première mission pour Jacques Brunel dans ce Tournoi : trouver une équipe type à quelques mois de la Coupe du Monde au Japon. Car l’heure de faire des tests est révolue. Il va donc falloir vite dégager une ossature fixe afin que les joueurs trouvent des automatismes pour l’automne prochain.

4. Définir une identité de jeu

C’est certainement ce qui est le plus demandé au coach national : que le XV de France retrouve une identité de jeu. Et pour le mieux, un jeu qui renoue avec l’identité historique du rugby français, à savoir un jeu de mouvement et de prise d’initiative. On pardonnera alors beaucoup à l’Équipe de France si elle parvient à montrer un visage qui correspond à l’idée que les amateurs de rugby s’en font.

5. Retrouver la confiance

Ce qui manque beaucoup à cette équipe depuis des mois, c’est la confiance en elle. Souvent, des matchs lui ont échappé parce que les joueurs perdaient le fil de la rencontre avec des fautes qui relevaient d’un manque de confiance en eux et en leur jeu. Jacques Brunel a suffisamment d’expérience et une vraie science du management pour réussir ce pari. Seulement le délai est très cours, et le premier match contre le Pays de Galles s’avère très difficile. C’est pourquoi il est d’autant plus important de le gagner pour prendre justement ce potentiel de confiance et rentrer dans une spirale positive. Car sinon… 

S’abonner à la newsletter