Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Rugby

Rugby : un coach étranger pour le XV de France ?

04/04/2019
La Fédération française de rugby envisage très sérieusement d’embaucher un entraîneur étranger pour prendre la suite de Jacques Brunel.

Jacques Brunel conforté jusqu’à la Coupe du Monde

Face à l’accumulation des mauvais résultats du XV de France,  à l’issue d’un mauvais Tournoi des VI Nations, Bernard Laporte, le président de la Fédération française de rugby (FFR), s’est penché sur le futur coach du XV de France. Jacques Brunel restera bien à la tête des Bleus pour la Coupe du Monde. Il avait été envisagé que des éléments nouveaux viennent compléter le staff de l’Équipe de France, qui a montré des signes de fragilité ces derniers temps. On avait évoqué les noms de l’Irlandais Ronan O’Gara et de l’ancien capitaine de l’Équipe de France et ex coach du RC Toulon, Fabien Galthié, mais ils ne rejoindront finalement pas Marcoussis. Jacques Brunel préfère rester avec son équipe actuelle. En revanche, son contrat s’achèvera après la Coupe du Monde qui se déroulera au Japon à l’automne prochain. Dès lors, la Fédération se doit d’anticiper pour lui trouver un successeur. On croit savoir que plusieurs coachs français étaient intéressés par la fonction comme par exemple l’actuel coach de Castres et futur entraîneur de Bordeaux Christophe Urios, l’entraîneur de Lyon, Pierre Mignoni, et bien sûr Fabien Galthié. Mais visiblement Bernard Laporte pencherait plutôt pour un entraîneur étranger. 

Les clubs consultés

C’est ainsi que la Fédération a publié un communiqué : « Dans un courrier aux dirigeants de club amateur envoyé ce jour, le président de la FFR a annoncé une consultation par voie référendaire sur la possibilité de recrutement d’un sélectionneur étranger pour préparer la Coupe du Monde 2023… Chaque club possède une voix, quel que soit le volume de son effectif. » Cette consultation sera ouverte du 9 au 11 avril prochain et les résultats de la consultation seront connus et certifiés par voie d’huissier puis rendus public le 12 avril » précise le communiqué. Bernard Laporte sait qu’une partie du rugby français n’est pas favorable à ce que l’on fasse appel à un coach extérieur. Aussi va-t-il tester l’idée auprès des clubs. Il a reconnu avoir rencontré les « cinq meilleurs coachs du monde » et entend prendre une décision rapidement afin que ces entraîneurs ne soient pas enrôlés par d’autres fédérations. Alors qu’il pensait au préalable nommer l’entraîneur après la Coupe du Monde afin de ne pas déranger le travail de Jacques Brunel et son staff, Bernard Laporte a finalement décidé de procéder à la nomination du futur coach du XV de France en amont. Et tout porte à croire, si les clubs ne se montrent pas foncièrement hostiles, que ce sera un coach étranger.

S’abonner à la newsletter