Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Ski de fond

Ski de fond : une médaille familiale

17/02/2014
relais-skidefond800x455
La médaille de bronze du relais 4x10 km en ski de fond consacre les efforts de toute une discipline.

Une médaille qui fait oublier les frustrations passées

Si la joie des fondeurs français à l’arrivée de relais 4×10 km de ski de fond a été si communicative c’est qu’elle dépassait largement les quatre relayeurs Jean-Marc Gaillard, Maurice Manificat, Robin Duvillard et Ivan Perrillat Boiteux. En effet, leur courage a récompensé toute la famille du ski de fond français qui bataille depuis de longues années pour une médaille olympique. Après une 4e place de relais aux JO de Turin en 2006, puis à Vancouver en 2010, cette médaille de bronze figurait comme une délivrance pour tous ceux qui ont travaillé à cet exploit. Ce sont des skieurs, des techniciens, des entraîneurs présents mais aussi des anciens qui ont, parleur travail et leurs efforts accumulés, participé à ce résultat.

Le rôle décisif des techniciens de l’ombre

Le grand public ne voit souvent que le sourire des médaillés mais derrière eux de nombreuses personnes œuvrent dans l’ombre. Il y a les techniciens qui préparent les skis, or dans cette discipline, la qualité de glisse est primordiale. On l’a vu avec le combiné nordique où Jason Lamy Chapuis n’a pu défendre ses chances après un mauvais choix de ski. Dans ce relais 4×10 km, les Français ont clairement devancé les Norvégiens grâce à des skis mieux préparés que ceux de ces derniers. C’est également la qualité de la préparation physique qui a porté ses fruits, soit tout un travail en amont. C’est pourquoi les quatre relayeurs à l’arrivée ont dédié cette médaille à toute la famille du ski de fond, aux responsables, entraîneurs bien sûr, Christophe Deloche, Patrice Paquier, mais aussi à ces techniciens de l’ombre Claude Badonnel, Jean Pierre et Vincent Giachino, Olivier Gonon, Jean Pascal Laurin, Samuel Lizon, Vincent Meilleur. Une médaille du partage.

S’abonner à la newsletter