Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Volley-ball

Volley-ball : Laurent Tillie et son groupe manquent la qualification pour les Jeux Olympiques

14/08/2019
Credit photo : Rafal Oleksiewicz/PressFocus//PRESSFOCUS_20190810PF_RO2105/1908102305/Credit:Oleksiewicz/PressFocus/SIPA/1908102307
L’équipe de France a battu la Tunisie et la Slovénie mais s’est inclinée face à la Pologne dans le Tournoi qualificatif olympique.

Discours volontaire du coach

Hélas, l’Équipe de France de volley n’est pas parvenue à se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo l’année prochaine. Il faut dire que la tâche était très complexe pour les hommes de Laurent Tillie dans le Tournoi de qualification olympique qui se disputait ce week-end en Pologne. Les Français se trouvaient dans un groupe extrêmement relevé avec la Slovénie, la Tunisie et surtout la Pologne, équipe championne du monde en titre qui évoluait à domicile. Laurent Tillie avait pourtant bien préparé ce rendez-vous crucial. Il avait fait beaucoup tourner son effectif durant la Ligue des Nations disputée en juillet. Malgré cela la France avait décroché une honorable 5e place avec 11 victoires et six défaites. Mais l’objectif restait ce TQO. Juste avant cette compétition, les Français avaient obtenu une victoire encourageante dans un match de préparation face aux Etats Unis. Les Français ont parfaitement bien débuté le Tournoi en s’imposant en trois sets face à la Slovénie. Suite à ce match Laurent Tillie a tenu à ses hommes un discours très volontaire pour les mettre en confiance et les convaincre que l’exploit était possible

« Vous avez le droit, vous devez demain démonter les Polonais, leur lance-t-il, cette victoire, elle est monstrueuse. Je vous assure que les Slovènes, par moments, ils jouaient super bien. Et ce que je vous avais dit la semaine dernière, rester serein, rester dans le match, pas après, c’est comme ça que l’on gagne. Et c’est pour ça que l’on gagne, parce que chacun, vous êtes restés dans votre truc. Essayez de ne pas trop aller sur les réseaux. Restez dans votre bulle. »

La marche était trop haute

Car le moment de vérité était bien entendu la rencontre face à la Pologne. On savait que les Bleus étaient supérieurs à la Tunisie, le dernier match qu’ils remporteront. Au-delà de ce discours, Laurent Tillie avait préparé psychologiquement son groupe pour cette rencontre depuis des semaines. Il avait insisté pour que l’équipe, quel que soit le scénario du match, ne se désunisse pas. Mais la marche était vraiment trop haute. En effet, les Polonais, déjà champion du monde en titre, ont reçu l’apport du meilleur joueur du monde, Wilfredo Leon, le Cubain qui a été naturalisé polonais… Cela faisait beaucoup pour les Français. Ceux-ci ont été dominés dans tous les compartiments du jeu. Les joueurs de Laurent Tillie se sont inclinés en trois sets et sans bavure (25-21, 25-19, 25-20). Or seul le vainqueur de ce tournoi obtenait une place aux Jeux Olympiques. Cette défaite ne sonne pas pour autant le glas des espoirs des volleyeurs français. En janvier prochain, ils disputeront un ultime tournoi qualificatif pour les Jeux Olympiques.

D’ici là, un autre rendez-vous les attend : les Championnats d’Europe, co-organisés par la France, la Belgique, les Pays-Bas et la Slovénie, à partir du 12 septembre prochain. Laurent Tillie et son groupe auront à nouveau une forte pression sur leurs épaules.

S’abonner à la newsletter