Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Football

Football : Zinedine Zidane est-il déjà un grand coach ?

31/05/2016
shutterstock_364174823 - copie
Le Français Zinedine Zidane a remporté avec le Real Madrid la Ligue des Champions face à l’Atlético de Madrid. Grâce à cette victoire  il est entré dans l’Histoire. Mais est-il pour autant déjà un grand coach ?

Zinedine Zidane, un grand entraîneur

Zinedine Zidane est devenu le deuxième entraîneur français à gagner la Ligue des Champions. Avant lui, seul Helenio Herrera y était parvenu avec l’Inter de Milan en 1964 et 1965. Mais Zidane est le seul Français à avoir remporté la Ligue des Champions comme joueur et comme entraîneur. Mais surtout, il convient de souligner qu’il est seulement le quatrième coach de l’Histoire à remporter cette compétition dès sa prise de fonction. Jusqu’à présent, seuls Miguel Muñoz en 1960 avec le Real Madrid, Tony Barton avec Aston Villa en 1982, Joe Fagan en 1984 avec Liverpool et Pep Guardiola y étaient parvenus. Ce dernier avait réussi cet exploit avec le Barça en 2009. Les deux hommes ont un parcours similaire puisqu’avant de prendre l’équipe professionnelle, Pep Guardiola avait entraîné l’équipe de réserve du Barça avec de jeunes joueurs du centre de formation. C’est le poste qu’occupait Zinedine Zidane au Real Madrid avant d’être appelé par le Président du club, Florentino Pérez, pour prendre la suite de Rafael Benítez, démis de ses fonctions en janvier dernier.

L’équipe du Real Madrid était alors mal en point, l’ambiance du groupe délétère et le club dans une spirale négative. Zidane a réussi à inverser cette tendance. Il a notamment remis à niveau Cristiano Ronaldo qui était en conflit avec Benítez. Il a effectué quelques modifications tactiques en titularisant Casemiro et Lucas Vazquez et renvoyant Isco et James Rodriguez sur le banc des remplaçants, même si le transfert de ce dernier avait coûté très cher. Mais surtout, les joueurs ont souligné son apport psychologique, sa force à ce stade, c’est évidemment le charisme du grand joueur qu’il a été. Lorsqu’il s’agit de parler à des stars comme en compte l’effectif du Real, de leur donner des conseils ou de demander à des attaquants chevronnés comme Cristiano Ronaldo ou Gareth Bale de défendre, ceux-ci écoutent et l’acceptent davantage d’un entraîneur qui s’appelle Zidane. Ils respectent profondément le joueur qu’ils ont admiré et dès lors le message passe mieux. Il est donc incontestable qu’en six mois, Zinedine Zidane a parfaitement répondu aux attentes qui étaient immenses du côté du Real Madrid.

Encore tôt pour le dire

Cependant, il est plus facile de remporter la Ligue des Champions avec le Real Madrid qu’avec Guingamp. Zinedine Zidane a eu la chance d’être nommé coach principal alors qu’il avait peu d’expérience sur le banc d’un tel club. Mais surtout on ne peut pas dire, au bout de seulement six mois d’exercice, que Zidane est un grand entraîneur. C’est seulement sur la durée que l’on pourra juger de sa dimension en tant que coach. Lorsqu’il a pris l’équipe, celle-ci n’était pas non plus en termes de classement complètement perdue. Le Real était troisième, à 3 points du Barça et de l’Atlético, qui menait la Liga espagnole. Il a réussi à rejoindre et dépasser l’Atlético mais pas le Barça. Et en Ligue des Champions, le Real a terminé premier de son groupe de qualification avec Benítez.

Par ailleurs, lors de la finale, Zinedine Zidane a effectué ses changements assez tôt dans le match pour tenir le score qui lui était favorable. Or le Real s’est fait rejoindre à 1-1 et a dû aller en prolongations. Et là, nombre de joueurs comme Gareth Bale souffraient de crampes, mais Zidane n’avait plus de solutions pour les remplacer. On peut considérer que c’est une faute de jeunesse, qui aurait pu coûter cher. Zinedine Zidane a pris en main un effectif déjà constitué et, désormais, c’est lui qui va devoir dessiner le groupe de la saison prochaine et des années qui suivent. C’est dans toutes ces tâches, ces prises de décisions à venir et leurs conséquences que l’on saura définitivement si Zinedine Zidane est un grand coach. Mais il est certain qu’il a pris un départ époustouflant.

S’abonner à la newsletter