Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Basket-ball

Pour le basket 3×3, une opportunité dans l’adversité ?

Basket 3x3 – L’interview confinée de Karim Souchu
L’annonce du confinement précédée par l’annulation du tournoi de qualification olympique (TQO), prévu mi-mars en Inde, a perturbé les plans de l’entraîneur de l’Équipe de France de basket 3x3 Karim Souchu. Mais ce bouleversement pourrait devenir une opportunité pour ce « jeune » sport.

Karim Souchu a gardé sa casquette de coach. Dans le jardin de sa maison, le coach de l’Équipe de France 3×3 continue à distribuer des consignes. Pas à ses joueurs au maillot bleu, mais à un futur espoir de la discipline : son fils ! À 14 ans, l’apprenti basketteur, pensionnaire de l’Estudiantes Madrid, est rentré se confiner en France et son coach de père lui fait répéter ses gammes !

Entre les entraînements de son fils et sa séance physique quotidienne, Karim Souchu continue à suivre l’actualité de ses joueurs, via les réseaux sociaux : « Ils postent tous des séquences vidéo de fitness, je les suis via les réseaux sociaux. Ce sont des sportifs de haut niveau qui ont l’habitude de respecter les consignes. La frustration vient plus du fait de ne pas jouer, eux qui avaient 4h d’entraînement quotidien. Mais pour ceux qui sont en fin de contrat, l’incertitude vient moins du report des échéances de Tokyo en 2021 que sur la suite à donner à leur carrière. »

On parle bien de contrats en club de basket 5×5. Car c’est la principale difficulté à gérer pour le staff du 3×3 : obtenir la mise à disposition des joueurs pour une discipline qui est en marge de leur activité principale, le basket à 5 contre 5. Mais paradoxalement, ce confinement va peut-être donner au 3×3 une opportunité de développement.  En effet, « Le président de la Fédération a vraiment mis l’accent sur le fait que le 3×3 pouvait être un acteur majeur de la reprise. Tout le monde a conscience qu’on a un rôle à jouer. »  Et tous les joueurs vont être avides de compétition…

Bien que relativisant dans le contexte de la crise sanitaire actuelle, Karim Souchu et Richard Billant, les entraîneurs de l’Équipe de France, sont évidemment très déçus après avoir « trimé dur » pendant plus d’un an pour préparer la sélection à se rendre à Tokyo. Ils y voient cependant une opportunité de faire parler du basket 3×3 et un an de plus pour qualifier les équipes masculines et féminines.

S’abonner à la newsletter