Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Apnée

Témoignage d’un champion d’apnée : mon coach, ce grand frère 

Khalid Wahid
Khalid Wahid était un étudiant en surpoids et fumeur. Il est devenu multiple champion d’Alsace d’apnée. Un succès qu’il doit pour partie à Arnaud Ponche, son entraîneur.  

Un changement de vie radical

“Jeune, j’ai longtemps pratiqué la natation, puis j’ai fini par arrêter. Je me suis laissé aller à une vie plus festive : je sortais, je fumais beaucoup. Un rythme de vie qui a eu pour conséquence une prise de poids, jusqu’à atteindre près de 110 kilos. Un jour, en montant les escaliers pour aller chez un copain, j’étais totalement essoufflé et je me suis dit : ce n’est plus possible. Je me suis remis à la natation et, là, un ami m’a proposé de faire de la plongée avec bouteille. Une expérience qui ne m’a pas vraiment passionné, mais grâce à laquelle j’ai découvert l’apnée. J’ai tout de suite accroché ! J’ai d’abord plongé dans le petit club alsacien de Guebwiller, où j’ai rencontré Arnaud Ponche qui était venu nous rendre visite. Il enseignait dans un club plus grand et surtout plus reconnu, le Touring plongée de Mulhouse, où je l’ai rejoint. C’est là qu’il m’a pris en main. Il avait détecté en moi certaines capacités. Arnaud Ponche m’a fixé un cadre d’entraînement assez strict. C’est un scientifique, il est enseignant-chercheur à l’Institut de sciences des matériaux du CNRS de Mulhouse. Ses méthodes d’entraînement sont donc extrêmement rationnelles et cadrées. Il nous fait passer des batteries de tests physiologiques, saturation en oxygène, taux d’acide lactique, etc. à partir desquels il bâtit un programme d’entraînement.

Une rigueur d’entraînement scientifique

Grâce à Arnaud, j’ai énormément progressé. Je suis passé de 2 minutes sous l’eau en statique à 6 minutes, de 50 m de distance sans palme à 118 m. Il m’a permis de dépasser mes limites, en me poussant chaque fois à aller plus loin. Parfois encore, quand je vois le programme de la séance, je me dis : c’est impossible. Mais Arnaud a saisi la volonté que j’avais en moi et il sait qu’il peut m’emmener loin. Je lui dis parfois que c’est un bourreau quand il me fait travailler si dur, mais je lui fais confiance car, en dehors du bassin, nous avons une relation très forte. C’est donc mon bourreau et mon grand frère ! Lorsque je l’ai rencontré en 2011, je ne faisais qu’une séance d’entraînement par semaine ; avec lui, je suis passé à trois séances, plus la course, la musculation… Il m’a préparé un programme très personnalisé. J’ai ainsi perdu une trentaine de kilos, j’ai battu le record de France du 16×25 m… Et, pour la première fois de ma vie, je vais participer aux Championnats du Monde d’apnée, du 25 au 31 juillet à Mulhouse. J’ai aussi quitté mon travail d’informaticien pour devenir maître-nageur, afin d’évoluer près d’un bassin qui est désormais mon univers, un lieu où je me sens bien. »

Nota: Les disciplines de l’apnée pratiquées en compétition :

L’apnée statique consiste à demeurer en apnée, voies aériennes immergées, le plus longtemps possible. Le vainqueur de l’épreuve est celui qui aura réalisé le meilleur temps. En compétition, l’unité de mesure est le 1/100ème de seconde qui équivaut à 0.004 point. Soit 0,4 point par seconde.
L’apnée dynamique s’effectue quant à elle avec ou sans palme. Il s’agit de parcourir en apnée, voies aériennes immergées, la plus longue distance possible.
• L’apnée se pratique également à la verticale dans une descente à poids constant (descente et remontée à la force des palmes) ou en poids variable (descente aidée d’une gueuse largable ou freinée). L’unité de mesure est alors le centimètre qui équivaut à 0.01 point (1pt/mètre).
Le Jump Blue, également appelle le Cube, consiste à parcourir la plus longue distance, autour d’un carré de 15 m de côté, à 10 m de profondeur. Le vainqueur est celui qui comptabilise le plus de côtés, donc la plus grande distance.
L’apnée de sprint endurance s’effectue sur 16x50m (en bassin de 50m) ou 16x25m (en bassin de 25m). La mesure est le 1/100ème de seconde. Seule épreuve de course en apnée, elle consiste à couvrir 16 longueurs de piscine en un minimum de temps, en alternant la nage en apnée sur toute la longueur, sans autre propulsion que les mouvements du corps, et une phase de récupération passive en bout de ligne d’eau. Le vainqueur est l’athlète ayant obtenu le temps le plus faible pour parcourir les 16 longueurs.

S’abonner à la newsletter