Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Multisport

UN THÈME… DES COACHS – #9 : SAVOIR RENOUVELER SON DISCOURS

UN THÈME… DES COACHS – #9 : SAVOIR RENOUVELER SON DISCOURS
Votre Coach by Groupe BPCE donne la parole aux coachs dans sa websérie intitulée "Un thème… des coachs". Issus de sports très différents, les coachs réagissent à une thématique commune, essentielle au bon fonctionnement et à la réussite de leurs athlètes. À chaque nouvel épisode, un nouveau thème. Comment renouveler son discours ? Dans ce neuvième épisode, découvrez les éléments de réponse de nos coachs Valérie Garnier (basket-ball), Gérard Houllier (football), Olivier Léglise (golf), Laurent Tillie (volleyball), Cathy Fleury (judo) et Romain Barnier (natation).

Je pense que pour la tête ce qui est important c’est la variété. C’est-à-dire ne pas faire toujours la même chose. Pour nous, c’est important car les filles s’entraînent une à deux fois par jour. Il faut varier les entraînements. Même si on cherche le même but à l’intérieur d’un même exercice, il faut qu’il soit différent. J’ai été joueuse et je sais que c’est agréable de ne pas toujours faire les mêmes choses.

Valérie Garnier Coach de basket-ball

Il ne faut pas de la variété à chaque match, mais la variété est importante pour maintenir une espèce d’envie et d’éveil chez les joueurs.

Les joueurs doivent attendre la causerie comme « qu’est-ce qu’il va nous dire aujourd’hui ? », donc il faut un art de savoir se renouveler, soit par des angles différents soit par des mots différents, soit par une approche différente.

Gérard Houllier Coach de football

Je dois les surprendre en permanence, je dois me renouveler. Quand je leur fais faire le même exercice, que je leur répète la même chose de la même façon, au bout d’un moment ça ne prend plus.

C’est en ce sens-là que je dois être plus riche dans ma façon de faire, et les amener aussi à développer une plus grande richesse en eux, notamment une richesse de créativité.

Olivier Léglise Coach de golf

Dans tout ce qu’on va dire, c’est comme si on avait un révolver avec six balles, pas plus. Parce que la balle qu’on aura utilisée une fois on ne pourra pas l’utiliser une deuxième fois.

On doit se renouveler. Quand on est entraîneur de club c’est plus facile, hop je renouvèle le groupe, mon discours est toujours le même, et c’est facile. Mais quand on a le même groupe depuis trois ans ou quatre ans, c’est au coach de se renouveler pour donner des orientations, garder la motivation, faire passer les messages.

Laurent Tillie Coach de volley-ball

Lorsque vous êtes dans une situation bien établie, assez confortable, un moment il y a des choses que l’on dit qui ne passent plus. Il suffit de changer de voix pour que d’un coup il y ait une réaction. Donc on met aussi en place ce genre de stratégie, avec d’autres entraîneurs qui interviennent pour dire exactement la même chose.

Cathy Fleury Coach de judo

Il faut être capable de passer d’un athlète à l’autre, et d’utiliser les mots qui fonctionnent avec un athlète et pas avec l’autre. Je ne peux pas mélanger les langages, je ne peux pas mélanger les stratégies, je ne peux pas mélanger les émotions. Il y en a qu’il faut pousser, d’autres qu’il faut freiner. Il va falloir passer de l’un à l’autre, presque changer de masque, se tourner, faire un autre speech. Et montrer à chacun que tout le monde est aussi important l’un que l’autre.

Romain Barnier Coach de natation
S’abonner à la newsletter