Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Voile

Une transat pour transmettre

Armel Le Cléac'h
Coach de voile
Le Team Banque Populaire présente un nouveau visage au départ de la Transat Jacques Vabre, qui se court en duo du Havre à Salvador de Bahia. Clarisse Crémer va découvrir la catégorie Imoca avec Armel Le Cléac’h.

Dans le port normand, à une semaine du départ, c’est une jeune femme de 29 ans, Clarisse Crémer, qui est à la barre. Et juste derrière elle, co-skipper autant que coach, Armel Le Cléac’h, légende de la voile s’il en est, en deuxième ligne pour une fois.
Le Breton, en attente du nouveau maxi-trimaran Banque Populaire XI, prévu pour l’hiver 2020-2021, a accepté d’aider Clarisse dans son objectif de Vendée Globe 2020. Sur l’Imoca ancienne génération Banque Populaire X dépourvu de foils, le duo de marins prend le départ de la Jacques Vabre pour apprendre. « Il y aura des erreurs stratégiques, il y aura des erreurs de manoeuvre, Clarisse en fera, moi je ferai aussi des bêtises. C’est comme ça qu’on apprend le plus, en vivant des situations difficiles, compliquées. »

Armel Le Cléac’h a, une fois n’est pas coutume, renoncé à viser la gagne pour permettre à sa coéquipière de découvrir la Transatlantique dans les meilleures conditions : « C’est sûr qu’avoir Armel comme mentor, co-skipper, coach, on n’a pas encore le terme exact, si on prend du recul, c’est assez impressionnant. Mais il est très patient ! C’est même déconcertant tellement je ne l’ai jamais vu s’agacer ou s’énerver.» Pas de stress pour l’instant pour la néophyte. Mais une fois les côtes brésiliennes atteintes, c’est seule que Clarisse Crémer continuera à appréhender son nouveau navire. Elle effectuera le convoyage retour seule, dans les conditions qu’elle retrouvera l’an prochain sur le tour du Monde en solo. Une nouvelle aventure…

Découvrez-en plus sur l’aventure d’Armel Le Cleac’h et de Clarisse Crémer en regardant nos vidéos bonus !

S’abonner à la newsletter