Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Bien-être

Courir pour bien dormir

G720070396-745-358
Faire du sport améliore la qualité du sommeil. Et réciproquement, un bon sommeil est fondamental pour faire du sport. Il faut donc courir pour bien dormir. Explications.

Effet positif du sport sur le sommeil

On estime que 30 % de la population souffrent de troubles du sommeil. Or, le sport est un excellent moyen pour lutter contre ce problème. En effet, les relations entre l’activité sportive et le sommeil sont étroitement imbriquées. Une étude américaine a constaté que les personnes qui pratiquent une activité physique pendant plus de deux heures par semaine disposent d’une qualité de sommeil bien supérieure aux autres.
Le sommeil comporte deux phases qui s’alternent, le sommeil dit lent et le sommeil appelé paradoxal. Un cycle, composé de ces deux phases de sommeil, dure environ une heure et demie. Et se répète tout au long de la nuit. Les études ont montré qu’une activité sportive plutôt intense accentuait le sommeil lent et, de ce fait, réduisait la période du sommeil paradoxal, qui est aussi celle des rêves. C’est ainsi, les sportifs rêvent moins. Mais ils ont, en revanche, un sommeil de meilleure qualité. Et surtout, c’est durant le sommeil lent, ou profond, que l’hormone de croissance cellulaire se montre active et permet de régénérer les tissus. Mieux on dort, mieux on récupère, mais aussi, mieux on se rétablit d’une blessure. Enfin, le sommeil profond stimule les défenses immunitaires, de sorte que l’enchaînement sport et sommeil permet de se prémunir davantage contre les virus. Notamment avec l’arrivée de l’automne et des coups de froid, la pratique d’une activité sportive aidera à mieux résister aux petits maux de l’hiver.

Effet positif du sommeil sur le sport

On sait également que le sommeil profond joue un rôle important dans les processus d’apprentissage. Il est donc fondamental de bien dormir lorsque l’on fait des études. On s’est aperçu que cela est aussi déterminant dans l’apprentissage du geste sportif. Un tennisman qui dort bien assimilera mieux le cours de tennis qu’il aura reçu dans la journée.
Bien entendu, il ne suffit pas de faire du sport pour avoir un sommeil de qualité. D’ailleurs il faut éviter de pratiquer son activité sportive tard le soir. Malheureusement, en raison de l’organisation professionnelle, on est souvent obligé d’aller courir ou de s’entraîner le soir. Cela a comme conséquence d’augmenter la température corporelle et de perturber la qualité du sommeil. On constate ainsi qu’en rentrant d’un entraînement tardif, on n’a pas du tout envie de dormir.
L’alimentation joue aussi sur la qualité du sommeil. Le soir, il faut éviter de manger trop de protéines ou de manger trop lourd. On déconseille aussi l’alcool qui dégrade la qualité du sommeil. On sait également que le surentraînement provoque une perturbation du sommeil. Mais le sport reste quand même une solution simple et efficace pour mieux dormir.

S’abonner à la newsletter