Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Tendance

La folie du badminton

G712096065
Le badminton connaît actuellement en France un fort succès populaire. Explications.

Un nombre de pratiquants en constante progression

Un sport né lors d’une soirée arrosée de champagne ne peut être foncièrement mauvais. C’est en effet un soir de l’année 1873 que des officiers anglais revenus des Indes, après un repas au château du Duc de Beaufort à Badminton, ont voulu jouer au “ poona ” ce jeu indien de raquette avec balle. Sans balle à leur disposition, ils ont pris un bouchon de champagne sur lequel ils attachèrent des plumes. Ils s’amusèrent tant, que les jours suivants, ils continuèrent de développer cette activité à laquelle ils donnèrent le nom du lieu de sa création : badminton. Populaire dans les pays du Commonwealth, ce sport ne comptait que 52 000 licenciés en France en 1996. Aujourd’hui, il connaît un développement spectaculaire avec près de 170 000 licenciés. En effet, le badminton peut se jouer n’importe où, il suffit d’un filet et de peu de place. En outre l’équipement s’avère peu onéreux, une raquette correcte coûte environ 50 euros.

Le badminton développe beaucoup de qualités

S’il faut du temps et de la patience dans des disciplines comme le tennis pour prendre du plaisir, avec le badminton, c’est immédiat. On est très vite en mesure de renvoyer le volant. Ensuite, c’est un sport beaucoup plus physique que son image de sport de plage ne laisse supposer. Le badminton développe nombre de qualités physiques. Il fait notamment travailler les fonctions cardiaques, car les échanges sont très intenses. Il est ainsi très conseillé pour la perte de poids. Il permet également de développer sa coordination, sa perception dans l’espace mais aussi ses réflexes. D’un point de vue musculaire, un match de “ bad ” équivaut à une bonne séance d’abdo-fessiers, qui fait largement travailler sans s’en rendre compte. Enfin, c’est une discipline qui demande beaucoup de stratégie, une forme de jeu d’échecs avec raquette, ce qui lui donne un aspect très ludique. Toutes ces raisons expliquent pour beaucoup le “ boom ” que connaît actuellement ce sport qui pourtant ne bénéficie d’aucune médiatisation.

S’abonner à la newsletter