Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Performance

Le sport sous l’emprise des couleurs

Les couleurs sont partout dans le sport. Sur les maillots du Tour de France, des équipes de foot ou de rugby… Mais auraient-elles une influence sur la performance ?

Le jaune, la couleur de juillet

Depuis cent ans, la couleur du sport en France au mois de juillet est le jaune. Depuis que le leader du classement général du Tour de France porte un maillot jaune. Le Tour fête en effet cette année les cent ans de sa tunique emblématique. Ce maillot est jaune car c’était à l’époque la couleur des pages du quotidien sportif L’Auto qui organisait le Tour de France, et qui deviendra L’Équipe après la Seconde Guerre mondiale. C’est pour les mêmes raisons que le premier au classement général du Tour d’Italie porte un maillot rose, de la couleur des pages du quotidien italien La Gazzetta dello Sport qui organise le Giro. Et quand on voit les efforts de Julian Alaphilippe pour le garder sur les épaules on peut supposer que sa couleur décuple la volonté. Mais est-ce la couleur ou ce que représente ce maillot ? Car en sport, de nombreux maillots comportent une couleur emblématique à tel point que l’on nomme les joueurs du nom de la couleur qu’ils portent. C’est ainsi que l’on dit les Bleus pour les joueurs de l’équipe de France, les All Blacks pour les rugbymen néo-zélandais, les Bianchineri de la Juventus, les Diables rouges de l’équipe de Belgique ou les Red Devils, pour les joueurs de Liverpool, derniers vainqueurs de la Ligue des champions.

Porter du rouge pour gagner

La question que l’on peut ainsi se poser est de savoir si la couleur portée a une influence sur les performances sportives…. Le Journal of Sports Science and Medicine a publié en 2015 une étude sur ce sujet intitulée : The colour of a football outfit affects visibility and team success.

Les chercheurs, Joris Olde Rikkert, Vincent De Haes, Annemiek D. Barsingerhorn, Thomas Theelen ont analysé les résultats des équipes qui portaient un maillot rouge, couleur réputée favorable, sur une période de 50 ans dans les cinq grands championnats européens. Or ils ont constaté que ces équipes disposaient de meilleurs résultats en moyenne que les équipes qui portaient une autre couleur. Il est possible d’amender cette étude en soulignant notamment que dans le championnat anglais, les équipes qui jouent en rouge sont historiquement les plus fortes : Manchester United, Liverpool, Arsenal… Forcément, les statistiques sont en leur faveur. Mais on pourrait inverser le propos : ces clubs ne se seraient-ils pas construits ce palmarès parce qu’ils jouent en rouge ? D’autant que les chercheurs ont constaté que ces mêmes équipes, lorsqu’elles changeaient de couleur de maillot, avaient alors de moins bons résultats ! Enfin, cette étude corroborait les résultats d’un autre cas publié en 2005 par les chercheurs Hill and Barton qui ont analysé les résultats aux Jeux Olympiques d’Athènes en 2004 dans les sports de combat (le taekwondo, la boxe et la lutte) et qui montraient que les sportifs en maillot rouge avaient remporté plus de combats que les sportifs en bleu…

En revanche, une autre étude publiée en 2017, également dans le Journal of Sports Science and Medicine sur des tireurs de penalties en maillot rouge et bleu, intitulée : Do Red and Blue Uniforms Matter in Football and Handball Penalties ? n’a montré aucune influence de la couleur du maillot sur le résultat.

Le noir de la justice et des… All Blacks

À noter que le rouge est la couleur de la sanction la plus grave en sport : l’exclusion. Le fameux carton rouge. Michel Pastoureau, historien des couleurs, explique dans un article intitulé : La couleur du stade qu’au Moyen Age, c’était déjà la couleur du crime et du péché. Sous l’Ancien Régime et au XIXe siècle, ce sera celle des condamnés, des galériens puis des forçats. Progressivement, ce rouge, qui rappelle le sang, s’est étendu du domaine de la condamnation à celui de l’interdiction, comme dans les premiers usages du drapeau rouge dans les codes de signalisation maritime, ferroviaire et routier (…). Le jaune était alors la couleur de la trahison, de la félonie, du mensonge…. Lorsque le rouge est devenu la couleur de la sanction, le jaune est devenu celle de la demi-sanction…  D’où le carton rouge et le carton jaune, délivrés par l’homme en noir.

La couleur de la tenue de l’arbitre est apparue dans les années 20 selon Pastoureau. « Dans les sociétés occidentales, cette couleur a longtemps été celle de l’autorité, prise dans sa double fonction de police et de justice… »e qu’est un arbitre. Aujourd’hui, les arbitres ne sont plus en noir. Ne restent sur les terrains avec cette couleur que les All Blacks qui sont les prochains favoris de la Coupe du monde de rugby au Japon en septembre prochain.   Au départ, les rugbymen néo-zélandais jouaient en bleu et blanc. Et en 1893, le capitaine de l’équipe de Nouvelle Zélande, Thomas Rangiwahia Ellison, qui était d’origine maorie, a proposé à la fédération néo-zélandaise que l’équipe nationale joue en noir, couleur qui représentait dans sa culture vernaculaire la vie et la fécondité. Sa proposition a été approuvée par sa fédération et, depuis, la meilleure équipe de l’histoire de ce jeu évolue en noir. On a coutume de dire qu’elle porte le deuil de son adversaire… Mais surtout on estime que ce noir a un impact psychologique sur ses adversaires. A ce propos, lors du fameux quart de finale de la Coupe du monde en 2011, Jo Maso, le manager de l’équipe de France avait gagné le tirage au sort sur le choix des maillots et il avait choisi le bleu pour le XV de France obligeant les All Blacks a joué en gris… avec le résultat que l’on sait ! Une victoire historique des Bleus sur les Blacks…

S’abonner à la newsletter