Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Tendance

Pentathlon moderne : un sport qui gagne à être connu

160530_SVS_PentathlonModerne_shutterstock_211913911-recadré
Vieille discipline olympique, le pentathlon moderne reste un sport méconnu, qui combine natation, escrime, équitation, course à pied et tir.

Le Général Patton presque médaillé

Le pentathlon moderne est la seule épreuve olympique créée de toutes pièces. C’est ainsi une pure construction intellectuelle, mais pas de n’importe quel inventeur, puisqu’il s’agit du Baron de Coubertin lui-même, qui imagina cette épreuve dans les perspectives des Jeux Olympiques. Coubertin a étudié en Angleterre et y avait particulièrement apprécié la formation éclectique que l’on donnait aux élèves en sport. Il a, Outre-Manche, pratiqué l’escrime, l’équitation, la boxe, le tir… À cette époque, le sport est influencé par certaines disciplines militaires. L’idée du pentathlon n’y échappe pas puisque ce sport est une composition des cinq disciplines que doit maîtriser un soldat. Il doit pouvoir monter sur un cheval qu’il ne connait pas, se servir d’une épée, d’un fusil ou d’un pistolet, courir et nager. C’est ainsi que le pentathlon dit moderne – par opposition au pentathlon ancien des Jeux Antiques – comprend une épreuve de natation, d’escrime, d’équitation, de course à pied et de tir. Forcément, au début, ce sport est essentiellement pratiqué par des militaires. D’ailleurs, lors des Jeux Olympiques de 1912 à Stockholm, Georges Patton, le futur général américain héros de la bataille de Normandie, se classe 5e au milieu de 7 Suédois. Il aurait même dû figurer sur le podium si son tir avait été mieux jugé.

Élodie Clouvel, première médaillée française en pentathlon ?

Depuis, le pentathlon a beaucoup évolué et s’est modernisé. Si les épreuves étaient auparavant disputées sur plusieurs jours aux Jeux, elles ont été depuis rassemblées sur une seule journée. Et le tir et la course ont été regroupés en une seule épreuve où les athlètes doivent s’arrêter à plusieurs stands de tir durant la course à pied, comme lors du biathlon des Jeux d’hiver. Souvent menacée d’être retirée des Jeux car c’est une discipline peu pratiquée, et donc peu populaire, le pentathlon demeure dans le programme olympique mais reste méconnu. Pourtant, c’est très spectaculaire, les athlètes doivent être forcément extrêmement complets. Si le pentathlon est dominé par des athlètes venus des pays de l’Est, la France a formé plusieurs grands champions. Ainsi Joël Bouzou a été Champion du monde en 1987 et Sébastien Deleigne en 1997 et 1998. Chez les dames, Amélie Cazé a remporté le titre mondial également à trois reprises en 2007, 2008 et 2010. Malheureusement, elle n’est jamais parvenue à remporter une médaille olympique alors qu’elle dominait la discipline. Peut-être qu’Élodie Clouvel y parviendra. Cette ancienne nageuse, ex-élève de Philippe Lucas, fait en effet partie des meilleures mondiales et peut espérer bien figurer à Rio.

 

S’abonner à la newsletter