Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Tendance

Et pourquoi pas le ski de fond !

42-19696879
Pour beaucoup le ski, c’est le ski alpin. Mais le ski c’est aussi le ski de fond qui connaît un succès croissant. Et pour cause, il est excellent pour la santé, physique et mentale.

Le ski de fond, un vrai bien-être

En France quand on parle de ski on parle essentiellement de ski de descente. Or, dans des régions françaises comme les Vosges ou le Jura, ou dans d’autres pays, comme les pays nordiques ou l’Allemagne, le ski c’est aussi le ski de fond. C’est un sport en pleine expansion, en phase avec notre époque, aux vertus écologiques et qui procure du bien-être.
Une sortie en ski de fond, c’est l’assurance de traverser des paysages sublimes, à une allure qui permet d’en profiter, de croiser des animaux. C’est une activité physique formidable pour le corps et la santé qui permet notamment de se dessiner une silhouette. Enfin, et c’est loin d’être négligeable, les blessures en ski de fond ne représentent que 1 % des blessures aux sports d’hiver !

Tout le corps est sollicité

En effet, le ski de fond sollicite les muscles de l’ensemble du corps, on pousse sur les jambes mais aussi sur les bâtons. Donc les bras, le dos, les abdominaux, les jambes, toutes les chaînes musculaires travaillent durant une sortie en ski de fond. Cela permet aussi de développer ses capacités aérobies et cardio-vasculaires. Pour les plus jeunes, cela développe les qualités d’équilibre et de coordination et, pour les plus anciens, c’est un moyen efficace et ludique de lutter contre l’ostéoporose. C’est enfin une séance efficace d’abdos fessiers sans s’en rendre compte. On considère qu’une personne de 70 kilos brûle 563 calories pour une heure de ski de fond à allure modérée, soit plus que pour une heure d’aérobic (457 calories) et bien entendu plus que pour du ski de descente (422 pour un skieur moyen). Le chocolat chaud à l’arrivée en fait reprendre quelques-unes mais il fait aussi partie de la balade et de son plaisir.

ski de fond

Les plus du ski de fond :

  • Peu traumatisant pour le corps
  • Apaisant pour l’esprit
  • Paysages et faune
  • Excellent pour la forme
  • Entretient la silhouette
  • Facilite la perte de poids
  • Moins onéreux que le ski alpin

Les moins du ski de fond :

  • Moins de sensation de vitesse que le ski
  • Peu ludique, notamment pour les enfants
S’abonner à la newsletter