Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Santé

Quels sports pour combattre l’obésité ?

170321_svs_sportsobesite_shutterstock_524461957-recadre
En France comme dans le monde, l’obésité touche de plus en plus de personnes. Le sport est un moyen essentiel pour combattre ce fléau. Explications.

L’obésité, un mal sédentaire

L’obésité est le mal de la modernité. Notre sédentarisation et notre mode de vie, conjugués à une alimentation peu équilibrée saturée en graisse et en sucre, ont provoqué une augmentation très importante des cas d’obésité. On a longtemps pensé que ce phénomène touchait essentiellement les Etats-Unis, mais aujourd’hui le fléau a gagné toutes les sociétés. La Chine, par exemple, a vu son taux d’obésité adulte augmenter de 67 % en dix ans et être multiplié par trois chez les enfants. La France connaît une tendance similaire. En 1980, le taux d’obésité chez les adultes n’était que de 6,1 %. Il a augmenté entre 1997 et 2012 de 76 %. À noter que ce problème touche davantage les personnes âgées puisqu’il y a deux fois plus d’obèses de 60 ans que de trentenaires. Ce sont des personnes qui bougent forcément moins que les plus jeunes. Or, l’activité physique est fondamentale pour lutter contre le surpoids. Le sport permet de rompre avec cette sédentarité. Les médecins encouragent de plus en plus les personnes touchées par l’obésité à faire du sport. Le décret d’application du texte de loi qui permet aux personnes souffrant d’une affection de longue durée (dans ce cas-ci, le diabète par exemple) de se voir prescrire une activité physique adaptée a d’ailleurs été publié dernièrement.

Les activités autoportées

Bien entendu, une personne obèse ne peut pas directement se lancer dans une activité sportive soutenue. Il faut y aller progressivement et notamment avec des pratiques adaptées. On préconise au début de modifier son comportement quotidien. Il s’agit par exemple de prendre l’escalier plutôt que l’ascenseur, d’utiliser le vélo pour un petit déplacement plutôt que la voiture… Ensuite, il est conseillé de marcher d’abord une demi-heure par jour puis de monter en distance ou en intensité. On suggère aussi de faire de la gymnastique sous forme d’exercices quotidiens et enfin de la natation. L’intérêt de la natation consiste en ce que les articulations ne soient pas sollicitées par le poids du corps. On évite ainsi les blessures, les tendinites qui peuvent arriver lorsque l’on commence à courir avec un excès pondéral trop important. Il est donc bon de commencer en piscine pour ensuite diversifier ses activités. On peut alors s’aventurer sur un vélo qui présente aussi l’intérêt d’être autoporté et évite de faire porter le poids du corps sur les articulations durant l’effort tout en brûlant de plus en plus de calories. Surtout, l’activité physique permet au corps de se muscler et de retrouver son tonus musculaire, et ainsi de se sentir en meilleur santé. On peut enfin s’inscrire dans un club de gym dont les coachs sont aujourd’hui a priori formés à gérer ce public. À noter qu’avant de se lancer dans une pratique sportive, une personne obèse doit obligatoirement consulter un médecin.

S’abonner à la newsletter