Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Performance

Sculpter son corps à la plage

plage_G779136418
La plage est un lieu idéal pour se livrer à quelques menus exercices afin de tonifier son corps.

Sur la plage

On peut commencer par se lever tôt, et avant d’aller chercher le pain, partir faire un footing dans le sable. On va ainsi éliminer les excès de la veille, profiter des premières lueurs du jour sur une plage encore déserte mais surtout, courir dans le sable, c’est très bon pour les chevilles. En effet, si l’on peut courir pieds nus, c’est excellent pour muscler ses articulations et ses mollets. Cela permet de travailler sa qualité d’appui, et aussi ce qu’on appelle la proprioception. Des capteurs sensitifs situés à l’intérieur des muscles, des tendons et de l’articulation de la cheville transmettent leurs informations au système nerveux central, qui va « réagir » pour équilibrer et stabiliser le corps afin d’anticiper les situations. Par ce travail dans le sable, on va améliorer l’automatisation des mouvements et obtenir une meilleure stabilisation du système neuromusculaire, pour prévenir les entorses par exemple.

Ensuite, lorsqu’on se rend à la plage avec maillot et serviette, il y a plein de petites choses à faire dans la journée qui vont imperceptiblement faire travailler le corps. Ne serait-ce que les jeux de plage, avec le volley par exemple. Il se joue en général sur le sable et comme pour le footing, cela permet de travailler ses appuis mais surtout les cuisses. Car en volley on descend sur ses jambes pour reprendre la balle mais on fait aussi des sauts en extension pour la relancer. Et lorsque l’on doit s’arracher du sable, cela va faire d’autant plus travailler les muscles.

On peut aussi profiter d’être sur sa serviette pour effectuer des petits exercices de gainage discrètement. Par exemple, s’allonger à plat ventre, poser ses coudes et ses avant-bras sur le sol, serrer les jambes et ensuite soulever son corps en restant en appui sur les avant-bras et la pointe des pieds. Tenir la position trente secondes. Recommencer ainsi dix fois et à la fin de l’été vous aurez un ventre plat et des abdominaux en béton.

Dans l’eau

La mer est une formidable opportunité pour faire des exercices tonifiants. L’aquagym est très utilisée par les sportifs de haut niveau lorsqu’ils sont en phase de rééducation puis de réathlétisation après une blessure. En effet, les exercices dans l’eau ont l’avantage de ne pas être agressifs pour le corps et notamment les articulations. Le corps flotte pour partie et il y a ainsi moins de poids sur les articulations. On travaille alors en douceur mais on sollicite tout autant sinon plus les muscles car ils sont soumis à la résistance de l’eau. Donc on fournit plus d’efforts sans traumatiser les tendons. Par ailleurs, les gestes sont exécutés moins brusquement. On pourra ainsi marcher ou même courir dans l’eau pour faire travailler le bas du corps.

Pour solliciter les dorsaux et les pectoraux, il faut tendre les bras et les écarter puis les rapprocher avec les paumes de la main grande ouverte. Ensuite faire le même mouvement dans l’autre sens en repoussant l’eau cette fois avec le dos de la main.

On peut aussi travailler sa capacité respiratoire en nageant sous l’eau. Mais attention, avant de se lancer la tête sous l’eau, ne pas hyper ventiler comme on voit souvent les enfants le faire, c’est contre productif voire même dangereux pour ceux qui font de la vraie plongée en apnée. Prenez normalement votre respiration et nagez avec les poissons.

S’abonner à la newsletter