Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Tendance

Tout ce que vous voulez savoir sur le quidditch

Il est rare qu’un sport soit né de l’imagination d’un écrivain. C’est pourtant le cas du quidditch, le sport pratiqué par Harry Potter et ses amis. Des lecteurs assidus de J.K. Rowling ont traduit dans la réalité le jeu imaginé par l’auteur. Sasha Ribayrol, responsable communication de la Fédération de Quidditch français explique de quoi il s’agit.

Quand et comment le quidditch est-il sorti des romans de Harry Potter pour devenir un vrai sport ?

Le quidditch est devenu un sport réel en 2005 aux États-Unis grâce à trois étudiants – deux garçons et une fille – de l’Université de Middelbury dans le Vermont. Ils avaient envie de faire du sport mais pas forcément un sport existant et ils ont eu l’idée d’adapter le quidditch, le sport pratiqué par Harry Potter, et d’en définir des règles. Ils l’ont créé sur leur campus en faisant appel à d’autres étudiants.

Les règles du jeu ont-elles changé depuis 2005 ?

Non, elles ont évolué et en 2016, ce sont les règles définies par la Fédération internationale qui ont été adoptées.

L’organisation a-t-elle aussi évolué ?

Au début, les joueurs jouaient avec de vrais balais et des capes comme dans le roman de J.K. Rowling … Aujourd’hui, il n’y a plus de capes et les balais sont remplacés par des bâtons en PVC. On s’est éloigné du jeu de rôle et d’Harry Potter pour devenir un sport à part entière. Nous avons d’ailleurs beaucoup de pratiquants qui viennent d’autres sports, mais aussi des gens qui se mettent au sport par le quidditch.

Si on devait faire des comparaisons, à quoi ressemble le quidditch ?

Disons que c’est un mix de handball, de rugby, de balle au prisonnier et de lutte.

Combien de joueurs y a-t-il ?

Chaque équipe compte jusqu’à 21 personnes et peut aligner 7 joueurs sur le terrain. Les remplacements sont illimités.

Quelles qualités physiques cela demande-t-il ?

Il y a différents gabarits et le physique idéal est celui d’un rugbyman. Le quiddich est un sport de contact, il faut plaquer son adversaire au sol et les efforts sont répétés.

Sur quel terrain jouez-vous et quelle est sa dimension ?

Le terrain mesure 60m sur 33m. On joue donc sur des demi-terrains de foot ou de rugby.

C’est une discipline complètement mixte ?

Le quidditch est obligatoirement mixte, il ne peut y avoir plus de quatre personnes du même sexe sur le terrain. Ce qui compte c’est le genre déclaré par le joueur, pas ses papiers d’identité.

Le quidditch est né aux États-Unis, est-ce là-bas qu’il y a le plus de pratiquants ?

Oui, on compte quelque 150 équipes à travers les États-Unis : des équipes universitaires ou des clubs.

Combien de nations jouent au quidditch ?

On compte une vingtaine de pays en Europe et une trentaine de pays à travers le monde. En Asie, en Amérique du sud…

Et en France comment s’est développé le quidditch ?

En France, le quidditch est né en 2011 à Nantes, où s’est créée la première équipe – qui est toujours active. Il y a eu très vite des équipes à Paris (Paris Frog, Paris Phoenix) puis dans toute la France. On compte aujourd’hui une vingtaine d’équipes en France pour un total d’environ 400 adhérents.

Avez-vous l’agrément du Ministère ?

Non. Nous sommes une association loi 1901 et pas une fédération en tant que telle. D’ailleurs nous n’avons pas le droit de nous appeler fédération française, nous sommes donc la fédération du quidditch français.

Y a t-il des compétitions de quiddich ?

Bien sûr. Il y a un championnat de France, une équipe de France, une Coupe d’Europe des clubs – qui se disputait ce week-end en Belgique –, et enfin une Coupe du Monde tous les deux ans. Les champions du monde en titre sont les Américains. Le club champion de France est le club des Titans de Paris.

Que pense J.K. Rowling de votre sport ?

J.K. Rowling n’a jamais dit grand-chose officiellement, elle a juste fait un tweet lors d’un championnat en Angleterre en forme de clin d’œil. La société Warner Bros qui est détentrice des droits et la fédération internationale se regardent en chien de faïence. La Warner n’a pas d’intérêt à attaquer le quidditch car il n’y a pas d’argent dans ce sport. Et cela leur rapporte de la visibilité donc la Warner laisse faire.

Les règles du quidditch

S’abonner à la newsletter