Afin de mieux vous servir et d’améliorer l’expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à des solutions utilisant la technologie des cookies. Les données collectées permettent de fournir uniquement des données statistiques anonymes de fréquentation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou refuser les cookies et les paramétrer, cliquez ici.

X
Tendance

La vogue du paddle

G759013686-745X358
C’est la nouvelle activité qui fait fureur sur les plans d’eau. Et pour de très bonnes raisons. Explications.

Le paddle, un sport venu d’Hawaï…

C’est le sport en vogue cet été sur les plages et les plans d’eau. Le paddle connaît en effet un engouement certain, popularisé en plus par des stars comme Julia Roberts, Jennifer Aniston ou Cameron Diaz.
Le paddle vient d’Hawaï où il s’est développé dans les années 60 en même temps que le surf. Pour pratiquer le paddle, on utilise une planche beaucoup plus longue que celle qui sert pour le surf traditionnel, l’équivalent des planches de longboard. Mais à l’origine, le principe était le même : on surfait sur cette grande planche en prenant la vague et en se tenant debout sur l’arrière et en s’équilibrant avec une pagaie. D’aucuns continuent à utiliser cette méthode.
Aujourd’hui, le paddle consiste surtout à se promener debout sur la planche grâce à la pagaie. Toutefois attention, cela n’a rien d’évident, lorsqu’il y a du clapot et plus encore des vagues, il convient alors de faire preuve d’un grand sens de l’équilibre. Mais cela permet de travailler sa proprioceptivité, ce qui est excellent par exemple pour la rééducation du genou ou des chevilles.

…qui sollicite tout le corps

En effet, en plus de la détente, du plaisir d’être sur l’eau, le paddle aide à modeler son physique et notamment le gainage. Pagayer en se tenant debout permet ainsi de solliciter beaucoup de chaînes musculaires. Les cuisses, le dos, les abdos mais aussi les bras, les épaules et les pectoraux. Et on peut le pratiquer à tout âge. Il est notamment assez recommandé pour les personnes âgées.
Pour le matériel, il s’agit d’une planche de trois ou quatre mètres de long et d’une « paddle », pagaie en anglais. Il faut aussi un « leash », comme en surf, ce fil qui relie la planche à la cheville pour éviter de la perdre en cas de chute. Désormais, on en trouve en location sur beaucoup de plages ou de plans d’eau. Proche du surf, le paddle se positionne aujourd’hui comme une activité à part entière qui mobilise de plus en plus d’adeptes.

S’abonner à la newsletter